The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 17 septembre 2012

Le Nigeria met en œuvre des réformes des droits d’importation pour promouvoir l’utilisation de la farine de manioc

Agritrade

ManiocPolitiques commercialesNigeria

Accéder à la ressource

En juillet 2012, le gouvernement nigérian a poursuivi ses réformes des droits d’importation en vue de promouvoir une utilisation plus importante de la farine de manioc dans le pain. Le pays « réduit les droits de douane sur les enzymes améliorant le manioc de 10 à zéro pour cent » et, le 1er juillet, il a imposé un droit de douane supplémentaire de 15 % sur le blé importé, portant le droit global à 20 %. Un droit de 65 % sur la farine de blé sera également introduit, les revenus étant utilisés pour « créer un Fonds de développement du pain au manioc », afin de financer les investissements nécessaires pour passer à l’utilisation d’un mélange de farine de blé et de manioc (recherche, formation, expérimentation, nouveaux équipements).

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser