The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 18 novembre 2022

Se nourrir au Sahel : Étude des pratiques d'alimentation des femmes et jeunes enfants à Ouagadougou, Niamey et Bamako

GRET

Sécurité alimentaire et nutritionnelleSystèmes alimentairesSahelEtude

Accéder à la ressource

Les zones urbaines sahéliennes sont confrontées au triple fardeau de la malnutrition avec la persistance de la dénutrition, de carences multiples et la progression du surpoids et des pathologies associées.

Le projet Meriem (Mobiliser les entreprises sahéliennes pour les réponses innovantes à grande échelle contre la malnutrition, 2018-2023), soutenu par l’Agence française de développement et la fondation Bill & Melinda Gates, est mis en œuvre au Niger, au Mali et au Burkina Faso par un consortium de partenaires conduit par le Gret et Hystra. Dans le but d’améliorer l’offre alimentaire dans les villes de Niamey, Bamako et Ouagadougou, il appuie les entreprises dans le développement et la commercialisation de produits fortifiés destinés aux femmes en âge de procréer et aux enfants en bas âge, groupes les plus exposés aux problèmes de malnutrition.

Au début du projet, une étude qualitative a été conduite dans les trois capitales pour approfondir la connaissance des pratiques de consommation des populations ciblées. Ce travail a ouvert des pistes pour développer des produits locaux adaptés et attractifs, les positionner sur le marché et construire une communication appropriée.

Ciblant les acteurs publics ou privés investis dans la prévention de la malnutrition en milieu urbain au Sahel, ce document partage les résultats de cette étude, enrichis des enseignements tirés d’autres projets du Gret.

Stay informed⸱e!

Subscribe to our publications and newsletters to receive them directly in your mailbox.

  • This field is used for validation purposes only and should remain unchanged.

Other articles that might interest you