The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 1 mars 2024

Le cinéma et l’Afrique : l’écran d’enjeux multiples dont la paix au Sahel

AFD

Conflits, insécuritéBurkina FasoSahelEtude, rapport

Accéder à la ressource

Les Papiers de Search de l’AFD éditent cette étude sur le rôle de la culture pour la préservation de la paix et du développement en Afrique. Si le cinéma ne peut mettre fin à une guerre, il est un élément du champ culturel qui a un rôle significatif dans les relations internationales. Certaines institutions, comme le Timbuktu Intitute – African Center for Peace Studies, se sont intéressées au rôle que peuvent jouer les approches culturelles face aux défis et échecs des interventions militaires.

Le cinéma ne peut bien sûr être vu comme le seul élément atténuateur des conflits, même si les questions culturelles en sont souvent une de leurs causes structurelles. Le dialogue culturel ne peut être seulement limité à vouloir résoudre les conflits, il peut aussi contribuer à mettre en évidence leur cause réelle. L’art est devenu une priorité pour la paix après l’échec d’interventions militaires dans différents continents comme l’illustrent notamment, mais pas uniquement, l’action des Récréâtrales à travers la démarche Terre Ceinte sur le territoire du Burkina Faso, ainsi que les deux films Massoud et Siriri, grâce à la vision et les dialogues qu’ils créent sur les enjeux culturels et sécuritaires auxquels sont confrontées différentes communautés dans des zones sensibles, en croissance significative au Sahel.

Stay informed⸱e!

Subscribe to our publications and newsletters to receive them directly in your mailbox.

" * " indicates required fields

This field is used for validation purposes only and should remain unchanged.

Other articles that might interest you