Cette note d’orientation traite de la transition vers un système agroalimentaire vert pour créer plus de 8 millions d’emplois dans la région du G5 Sahel d’ici 2030. Elle aborde six axes de transition, notamment l’utilisation d’énergies renouvelables, l’expansion de l’irrigation, une agriculture intelligente sur le plan climatique et durable sur le plan environnemental, la restauration des terres communales, la création de pêcheries et le recyclage des déchets ruraux. La mise en œuvre de ces changements ne dépend pas seulement de l’Etat, mais aussi de l’investissement privé et collectif. La conservation des terres communales pourrait également générer des bénéfices au-delà des villages. La note d’orientation fait suite au rapport intitulé “Les emplois verts au service des systèmes agroalimentaires : Dessiner un nouvel horizon pour la jeunesse du Sahel”.

Stay informed⸱e!

Subscribe to our publications and newsletters to receive them directly in your mailbox.

" * " indicates required fields

This field is used for validation purposes only and should remain unchanged.

Other articles that might interest you