The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 4 juin 2024

Processus d’innovation bio-fertilisants dans les systèmes de production du cacao en Côte d’Ivoire

Cirad/Ecole Supérieure d’Agronomie de Côte Ivoire

Agriculture bioCacaoIntrantsSols et gestion de la fertilitéCôte d’IvoireThèse, mémoire, rapport de recherche

Accéder à la ressource

Ce document de travail issu d’un mémoire de fin d’études d’auteurs de l’Ecole Supérieure d’Agronomie de Côte Ivoire, du CIRAD, et de l’INRAE a pour but principal de caractériser les processus d’innovations liés aux micro-organismes en cours dans les systèmes cacaoyers en Côte d’Ivoire.

Il construit une trajectoire historique des bio-intrants sur la période 1960-2023 et propose une cartographie des principaux acteurs qui s’y intéressent dans le pays. L’étude fait ressortir un faible niveau d’utilisation des bio-intrants par les producteurs ivoiriens comparativement à ceux issus d’autres régions du monde, notamment l’Amérique du sud. L’analyse des résultats souligne que la contrainte majeure qui rend difficile l’adoption des bio-intrants en Côte d’Ivoire est « le manque de main d’oeuvre ». Les producteurs ont énoncé comme second important verrou « le manque de moyen financier ». La plupart des producteurs expriment leurs difficultés vis-à-vis de l’approvisionnement en biofertilisant à cause du coût élevé des bio-intrants vendus par les entreprises et par les biofabriques.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser