Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 22 novembre 2013

Rapport Oxfam : Niger : à qui profite l’uranium ?

Oxfam Oxfam

MinesNigerEtude - rapport

Depuis plus de quarante ans, le groupe AREVA (précédemment le CEA puis la COGEMA) exploite l’uranium nigérien à travers ses filiales locales, la Somaïr et la Cominak. Les conventions minières nigériennes qui fixent leur cadre juridique et fiscal depuis dix ans, arrivent à échéance le 31 décembre 2013. Les contrats sont donc actuellement en pleine renégociation.

Dans cette note d’information sur les conventions minières liant Areva et le Niger, Oxfam et l’association nigérienne ROTAB exposent les principaux enjeux et le contexte des renégociations des contrats de la Somaïr et de la Cominak. Oxfam et ROTAB dénoncent l’opacité et les pressions qui entourent la renégociation actuelle des conventions minières nigériennes ainsi que le régime fiscal plus qu’accommodant dont bénéficie Areva.

Lire la note (14 p.) : http://www.oxfamfrance.org/Niger-a-qui-profite-l-uranium,1828

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser