The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 9 octobre 2009

Les taxes dans le commerce du lait au Sénégal : les politiques fiscales et douanières en débat

Isra Bame

Lait

Accéder à la ressource

La 16ème édition des « Mardis du BAME » a porté les taxes et droits de douanes appliqués aux produits laitiers au Sénégal. Elle a réunit près de 80 participants issus du monde de l’élevage, de l’industrie, de l’administration, de la presse, des ONGs et de la recherche. Elle a été présidée par M. Le sénateur Yaya DIA, président de la commission Développement et aménagement du territoire du Sénat. Dans une première présentation, M. Babacar SEMBENE, de la Direction du Commerce Extérieur, a présenté les négociations en cours sur les règles de taxation des importations de produits agricoles au Sénégal. Ces négociations concernent en premier lieu la reconnaissance d’une liste de produits « sensibles » exclus de la libéralisation dans le cadre des accords de partenariats économiques entre l’Union Européenne et les pays d’Afrique de l’Ouest ; et en second lieu la mise en place d’un Tarif extérieur commun (TEC) au sein de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prévoyant une « 5ème bande » de tarif douaniers qui seraient de l’ordre à 35 %. Mlle Yacine NGOM, du BAME, a ensuite présenté la situation réglementaire en vigueur dans le secteur laitier au Sénégal. Elle a souligné que les taxes et les tarifs douaniers ne sont pas statiques, mais sont au contraire l’objet de négociations entre acteurs. Ils ont en particulier beaucoup évolué ces 2 dernières années. Enfin, M. Baghoré BATHILY, de la Laiterie du Berger, a présenté les perspectives de développement de la production laitière locale en insistant sur le fait qu’elle était liée à l’évolution d’un outil de collecte industrielle adapté. Il a proposé une « défiscalisation » des industries utilisant le lait local. Au cours des discussions, les participants ont tenu à souligner le besoin de mettre en place un cadre de dialogue interprofessionnel réunissant les producteurs et les industriels. Ils ont aussi milité pour la mise en place d’une véritable politique de développement laitier au Sénégal.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser