The content bellow is available only in French.

publié dans Les Synthèses d'Inter-réseaux le 15 janvier 2021

Synthèse n°32 : Faut-il craindre ou se réjouir de la « vague des supermarchés » en Afrique de l’Ouest ?

Inter-réseaux

Agriculture familialeCommercialisation - MarchésSupermarchéAfrique centraleAfrique de l’OuestAnalyse, synthèse

Accéder à la ressource

Peu d’endroits au monde résistent à la « vague des supermarchés ». Apparue discrètement dans les années 1930 aux Etats-Unis puis dans l’Europe d’après-guerre, celle-ci n’a cessé de s’amplifier et de s’accélérer dans le monde occidental pour finalement gagner l’Amérique latine, l’Asie puis les quatre coins du globe dans les années 1990. Seules certaines parties de l’Inde et de l’Afrique semblent encore rester à l’écart de ce phénomène. Alors que les uns se félicitent de cette « révolution des supermarchés », synonyme pour eux de modernisation heureuse des systèmes de distribution alimentaire, les autres s’inquiètent d’une déferlante jugée menaçante pour l’économie locale. A Dakar, où l’enseigne Auchan est apparue dernièrement dans des quartiers populaires, le débat fait rage : on a vu successivement défiler dans les rues les contempteurs de l’enseigne (« Auchan dégage !»), puis ses partisans (« Auchan reste !»). Une chose est certaine : partout où elle passe, cette onde bouscule les systèmes alimentaires, impose de nouvelles exigences à la production et contribue à redéfinir les modes de consommation. Est-ce que l’Afrique de l’Ouest est prête à ces changements? Quelles conséquences prévoir en particulier pour l’agriculture familiale ?

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser