Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Cet article, publié en septembre 2011 en Equateur en espagnol et sous une forme abrégée par la revue Tendencia, présente une analyse synthétique des liens entre accaparements des terres et des ressources naturelles et entreprises multinationales. L’auteur y compare les principales positions et propositions mises en avant à ce jour pour faire face aux problèmes posés par ces phénomènes.

A la veille de la réunion du Comité Sécurité Alimentaire (CFS en anglais) et de la poursuite de la discussion autour des Directives Volontaires de la FAO sur les ressources naturelles, ce rappel est indispensable. Les textes et propositions en débat aujourd’hui sont en effet encore loin d’intégrer tous les éléments nécessaires pour pouvoir déboucher sur de véritables solutions.

Mathieu Perdriault souligne que les diverses orientations proposées se distinguent par un rapport différent à l’idée de souveraineté. Nous reprenons ci-dessous de larges extraits de son article, téléchargeable dans son intégralité sur cette page.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser