The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 12 novembre 2018

Capitalisation : La filière anacarde en Côte d’Ivoire

ECDPM

AnacardePolitique agricole et rurale nationaleCôte d’IvoireDocument de capitalisation

Accéder à la ressource

La filière anacarde s’est développée considérablement en Côte d’Ivoire, notamment ces dernières années. Le pays a connu une augmentation de production très rapide de la noix de cajou et en est depuis 2016 le premier producteur mondial, bien que le taux de transformation demeure modeste à un niveau autour de 8 %. Cependant l’on note des dynamiques intéressantes à suivre, avec une ambition de transformer 100 % des noix de cajou d’ici 2020. Ces évolutions sont en grande partie le fruit d’une réforme lancée en 2013. Ainsi, même si chaque pays a ses particularités, cette étude présente des leçons de la Côte d’Ivoire dans le domaine de la politique, structuration et de la gestion de la filière anacarde, pour le Benin et d’autres pays.

En savoir plus sur le site de l’ECDPM : ici

Télécharger le rapport (PDF, 56 pages, 1.1 Mo) : ici

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser