Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

publié dans Ressources le 25 septembre 2020

Article – Un nouvel outil d’APHLIS estime les coûts financiers des pertes post-récolte

Aphlis, système d'information africain sur les pertes post-récolte

Gaspillage et pertes

Accéder à la ressource

Il est généralement reconnu que les pertes post-récolte ont de graves conséquences financières pour les agriculteurs. Ces pertes gaspillent non seulement les aliments, mais aussi le sol, l’eau, la main-d’œuvre ainsi que d’autres intrants de la production agricole. Le système d’information Africain sur les pertes post-récolte (APHLIS) vient de développer un nouvel outil permettant aux utilisateurs de découvrir à quelle valeur financière correspondent les pertes post-récolte dans les pays d’Afrique subsaharienne.

Pour 2018, les pertes post-récolte de maïs sont estimées à 500 millions d’USD rien qu’en Éthiopie. Au Burkina Faso, la quantité de riz perdue après la récolte correspondait à plus de 27 millions USD.

Lire l’article : ici Explorer les données : ici

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser