Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 5 octobre 2011

Prix de cession des terres de Mbane: Un hectare bradé à 1 000 francs Cfa aux autorités

Africa Time

Accaparement des terresFoncier et politiques foncièresSénégal

Accéder à la ressource

Jouir des terres du domaine national requiert l’aval du Conseil rural qui a la prérogative de définir ses modalités d’affectation. S’acquitter des frais de bornage est obligatoire. A Mbane, on a attribué près de 190 000 ha à des personnes non-résidentes.

Pour la plupart, elles n’ont pas mis en valeur leur parcelle. Mais le fait insolite qui agace plus d’un à Mbane, ce sont les frais de bornage fixés à 1 000 francs Cfa l’hectare. Des investigations menées à Mbane par Le Quotidien en partenariat avec l’Institut Panos de l’Afrique de l’ouest ont permis de constater que face au marasme du budget local, les autorités locales n’ont pas encore pris conscience de cette source de recettes importante pour la collectivité.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser