Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 1 avril 2011

Grande consommation : Ce qui attend la MIRAP

cameroun-tribune

Commercialisation - MarchésPolitiques commercialesCameroun

Accéder à la ressource

La Mission de régulation des approvisionnements des produits de grande consommation (Mirap) est née le 1er février dernier. Ce jour-là, un décret du président de la République mettait sur pied une structure qui est chargée de l’approvisionnement et de la commercialisation des produits de grande consommation. Placée sous la tutelle technique du ministère du Commerce et celle financière du ministère des Finances, cette structure a pour rôle de « constituer des stocks de sécurité, de procéder à la mise en place des magasins-témoins de vente de produits de grande consommation, en concertation avec les opérateurs économiques de l’ensemble des filières et des interprofessions intéressées, et d’animer les marchés périodiques et les marchés forains ». A la suite du décret du président de la République du 1er février, un communiqué de presse du ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, est venu préciser que la Mirap est un dispositif devant améliorer la « disponibilité des produits de grande consommation pour les ménages ». Autant dire que les choses sont claires dans l’esprit des pouvoirs publics.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser