Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

The content bellow is available only in French.

Grâce au soutient du Projet Capitalisation de la FAO, Inter-réseaux a pu participer à la Foire aux Savoirs qui s’est déroulée du 15 au 17 juin 2010 à Niamey.

Contexte de l’organisation de cette Foire aux Savoirs

Le Projet Capitalisation fait partie du Programme « Gestion des connaissances et genre » de la FAO, mis en place depuis janvier 2009, et qui a pour mission d’améliorer les conditions de vie des populations rurales, d’intégrer les questions de genre dans les projets qui en font partie, et de veiller à ce que l’échange de connaissances se fasse entre les différents acteurs impliqués dans le programme grâce à une approche participative.

Le programme «Gestion des connaissances et genre » a ainsi pour but de:

  • rendre plus efficace la diffusion des connaissances
  • promouvoir le partage des savoirs
  • faire connaître et diffuser les bonnes pratiques, notamment en matière d’appui à la sécurité alimentaire et d’autonomisation des populations rurales
  • mettre en synergie le plus grand nombre possible d’acteurs du développement.

La foire aux savoirs a donc été l’occasion de permettre aux différentes composantes du programme d’échanger leurs connaissances avec les partenaires d’Afrique de l’ouest.

Plusieurs ateliers conduits en parallèle

S’étalant sur 3 journées, cette Foire était organisée en ateliers/ sessions d’initiation à des concepts (visites d’échanges, capitalisation) / projections-débats, se déroulant en sessions parallèles.
Inter-réseaux n’a pas pu assister à tous les ateliers, mais vous pouvez trouver ci-dessous des notes et d’autres éléments qui en sont issus.

L’atelier Conseil à l’exploitation familiale (CEF)
Cet atelier était l’occasion aux acteurs des OP du Burkina de présenter leurs expériences en CEF. Diversifiées et évolutive depuis 10 ans d’existence, les interventions ont été très enrichissantes et ont suscité de nombreuses questions. Une visite d’échange de nigériens au Burkina Faso devrait être organisée suite à cela
Cet atelier d’échange a été intégralement enregistré par Inter-réseaux. La retranscription des échanges est faite dans la note ci-joint.
Pour consulter la note

L’atelier Warrantage
Cet atelier s’est déroulé en 2 temps :

  • une courte présentation de l’expérience de warrantage de la FAO au Niger
  • des témoignages d’acteurs sur les contraintes et obstacles de la pratique du warrantage, tel qu’ils le vivent sur le terrain et ils ont fait ensuite des propositions d’amélioration du système compte tenu de leurs difficultés.

Le bilan des échanges de cet atelier est repris dans la note jointe.
Pour consulter la note

La table ronde « clubs d’écoute »
Cet atelier s’est déroulé en deux phases :

  • présentation du projet par les responsables de Dimitra et le coordonnateur du projet de l’ONG partenaire du Niger, VIE Kande Ni Bayra
  • témoignages des participantes et questions

La note jointe explique le concept des « clubs d’écoute », les résultats provisoires de leur mise en place et un témoignage de femme
Pour consulter la note

Les ateliers « Outils de capitalisation » et « visites d’échange »

Cet atelier a été animé en deux étapes :

  • une étape de témoignage des participants sur la notion de capitalisation dans leurs organisations (témoignages de IED Afrique, FRAO, Inades Formation et SNV)
  • puis sous forme d’un « maquis mondial », c’est-à-dire un travail de réflexion en petits groupes que l’on mélange à mi-temps et qui doivent réfléchir collectivement aux 2 questions suivantes : 1) comment la capitalisation peut s’appliquer à vos organisations ? 2) comment l’organiser et la mettre en œuvre ?

La note jointe fait le bilan des échanges de cet atelier ainsi que de celui sur les visites d’échange.
Pour consulter la note

Inter-réseaux mène l’enquête sur les innovations paysannes

A l’occasion de la Foire aux savoirs, Inter-réseaux a pu interviewer quelques participants à cette Foire sur le concept d' »Innovation paysanne ».
A la question: « Pour vous, qu’est ce qu’une innovation paysanne et pourriez-vous me donner un exemple? », écoutez ci-dessous les réponses apportées!
Témoignage de Richard Adjobo, conseiller à la SNV Niamey
Témoignage de Ouma Katouma Combasset, chef de division « appui aux activités économiques des coopératives et promotion genre » à la direction de l’action coopérative et de la promotion des organismes ruraux du Niger
Témoignage de Mouhamadou Lamine Seck, IED Afrique, Dakar
Témoignage de Fatou Sow Ndiaye, chargée de projet à Enda Pronat Dakar et coordinatrice du réseau sous régional, genre femme rurale développement Dimitra FAO
Témoignage de Abdou Amadou, chargé en approvisionnement intrants à la Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger
Témoignage de Harouna Amadou, responsable du Réseau de diffusion de documents pour le développement (R3D), Niger

Retrouvez la retranscription de l’intégralité de ces témoignages dans la note ci-jointe

La mission d’Inter-réseaux à Niamey à l’occasion de la Foire aux Savoirs a été intégralement subventionnée par le Projet Capitalisation de la FAO. Nous les en remercions vivement!



Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser