The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 14 août 2023

Financement des populations vulnérables dans les pays d’Afrique sub-Saharienne : le double déficit de l’agriculture

Alain de Janvry/Elisabeth Sadoulet/FERDI

Changement climatiqueSécurité alimentaire et nutritionnelleVolatilité et flambée des prixAfrique sub-saharienneNotes de position, plaidoyer, policy brief

Accéder à la ressource

L’agriculture en Afrique subsaharienne souffre d’un double déficit. D’une part un déficit de production non seulement céréalier, mais aussi dans la transformation agricole vers des cultures à haute valeur ajoutée. Ce déficit de production est marqué par un retard croissant par rapport aux autres régions du monde en termes de rendements et d’utilisation d’engrais et d’irrigation. Il contribue à la montée des prix, à l’augmentation de la dépendance sur les importations de céréales, et à l’accroissement de la faim. D’autre part un déficit de construction de chaînes de valeur efficientes qui lient la nouvelle consommation urbaine à la production de la petite agriculture domestique et lui permettent ainsi d’être potentiellement compétitive avec les importations en qualité et en prix.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser