Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le changement climatique peut réduire à néant les progrès accomplis vers la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire en Afrique, selon un document présenté à la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique à Luanda (Angola) cette semaine.
La principale conséquence de la hausse des températures et de l’imprévisibilité croissante du climat serait un recul probable des rendements agricoles (6,9 pour cent dans le cas du maïs, une denrée vivrière de base) ainsi que des risques accrus d’insécurité alimentaire.
Le document Climate Change Implications for Food Security and Natural Resources Management in Africa met en garde sur le fait qu’il n’est plus possible de continuer comme si de rien n’était, et exhorte les gouvernements africains à « accorder la priorité à des mesures ciblées sur l’essor de l’agriculture et la gestion durable des ressources naturelles ».

Téléchargez le document

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser