Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 19 mai 2014

Agritrade : Hésitations vis-à-vis de la politique commerciale du Nigeria sur le riz

Agritrade

Politique commercialeRizNigeria

Accéder à la ressource

Même si le gouvernement nigérian maintient son engagement à promouvoir l’autosuffisance en riz d’ici la fin de 2015, il est reconnu que l’augmentation des prélèvements sur les importations de riz a exacerbé la contrebande du riz vers le Nigeria via le Bénin. Cela a conduit le ministre des finances à annoncer une réduction tarifaire de « 67 % sur les importations licites de riz qui fait passer le taux initial de 570 $ par tonne (reflétant des droits douaniers de 110 %) au taux de 190 $ par tonne (plus proche des droits douaniers du Bénin, qui sont de 200 $ par tonne) ».

Or, les déclarations du ministre de l’agriculture semblaient contredire l’annonce du ministre des finances. Le ministre de l’agriculture, le Dr Akinwumi Adesina, a affirmé que la politique gouvernementale pour le secteur rizicole « fonctionne bien ». En effet, les chiffres de l’USDA publiés en mars 2014 montrent que la production de riz blanchi a augmenté de 17 % en 2013/14. Le Dr Adesina a également mis en avant les investissements de 300 millions $US prévus dans le secteur par le Groupe Dangote et de 40 millions $US par la société Dominion Rice. Toutefois, l’USDA a noté que le projet de la Dominion Rice, dont l’objectif était « de remplacer plus de 15 % des importations totales de riz d’ici la fin 2014 », a fait face, jusqu’à maintenant, à « de nombreuses difficultés de démarrage », et qu’en mars 2014 le riz n’avait pas encore été planté. Selon les conclusions de l’USDA, la production nigériane de riz de l’année commerciale 2014/15 serait de 8 % inférieure aux niveaux de 2013/14. Même si la production de 2014/15 était toujours supérieure de 7,6 % aux niveaux de 2012/13, la consommation enregistrerait une hausse d’au moins 22 %, alimentant un nouvel accroissement des importations de riz.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser