The content bellow is available only in French.

publié dans Bulletins thématiques le 6 mai 2010

Bulletin de veille Souveraineté alimentaire n°14 – 6 mai 2010

Souveraineté alimentaire

Evènements, points de vue et analyses

Comment les exploitations familiales peuvent-elles nourrir le Sénégal ? Synthèse d’étape du processus sur la productivité des exploitations familiales
Fongs, 7 avril 2010
Depuis octobre 2008, la Fédération des organisations non gouvernementales du Sénégal (Fongs) – Action paysanne évalue la capacité de l’agriculture familiale à alimenter les populations sénégalaises. Ce document de capitalisation fait le point sur l’avancement de cette recherche paysanne sur les exploitations familiales.
http://www.fongs.sn/read_actus.php?id_actualite=70
Document de capitalisation (74 p.)

Forum paysan en octobre 2010 à Dakar : réunion du comité de pilotage
Fongs, mai 2010
Le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR) et la Fongs tiendront en octobre 2010 à Dakar un forum paysan sur la productivité des exploitations familiales. La première réunion du comité de pilotage du forum s’est tenue fin avril à Somone (région de Thiès). Plusieurs média ont relayé l’évènement : retrouvez les articles de presse à ce sujet sur le site de la Fongs.
http://www.fongs.sn/

Fiara 2010 : Fidafrique veut capitaliser le forum des partenaires
Fidafrique, 19 avril 2010
Dans le cadre de la 11ième édition de la Fiara qui s’est tenue du 7 au 18 avril 2010 à Dakar, le réseau Fidafrique a appuyé un travail de capitalisation du « forum des partenaires ». Portant sur des thèmes pertinents pour le développement rural et les organisations paysannes, ce forum a été une opportunité pour les producteurs, les chercheurs, les décideurs politiques et les structures d’appui de partager leurs connaissances, d’échanger leurs idées et perceptions. Les résultats de ce forum seront partagés avec le réseau en tant qu’expériences dans le cadre de la gestion des espaces de promotion d’innovations paysannes. Cette page web héberge la vidéo « La Fiara, vitrine des innovations paysannes » qui présente l’événement et certaines innovations des participants.
http://www.fidafrique.net/article1923.html

Sécurité alimentaire : au-delà de l’urgence
Courrier de la planète, mai 2010
Ce numéro du Courrier de la planète fait le triste constat du dépassement du milliard de personnes souffrant de la faim. Ce milliard d’en bas (« bottom billion ») est-il condamné aux promesses sans lendemain ? L’actualité ne cesse de nous questionner : en Haïti d’abord, où la population est placée devant une grave situation d’urgence. Au Sahel où la situation alimentaire dans l’Est de la région (Niger, Burkina Faso, Tchad) suscite des inquiétudes pour les mois à venir. En Inde, pays le plus atteint par la sous-alimentation et qui fait l’objet du dossier de ce numéro, où après une année de sécheresse les autorités s’inquiètent du déséquilibre croissant entre production alimentaire et croissance démographique, faisant craindre une pénurie des denrées de base. Trois situations qui reflètent la diversité des formes de l’insécurité alimentaire.
http://www.courrierdelaplanete.org/

Crise et sécurité alimentaires : vers un nouvel ordre alimentaire mondial ?
Revue internationale de politique de développement, avril 2010
Dans cet article, l’auteur fait le point sur la situation alimentaire mondiale et explique la crise de 2008, en particulier les causes de l’augmentation des prix des denrées alimentaires et les causes de l’augmentation du nombre de personnes sous-alimentées. Il présente ensuite les différents types de réponses à la crise mises en place par les Etats et les organisations internationales, en général de manière non concertée et parfois contradictoire. Il conclut sur la question de l’émergence d’un nouvel ordre alimentaire mondial, basé sur les trois piliers que sont l’aide alimentaire, la sécurité alimentaire et le droit à l’alimentation.
http://poldev.revues.org/133

La société civile réfléchit sur une plate-forme
Sidwaya, 23 avril 2010
Au Burkina Faso, des organisations de la société civile conduites par la Coalition des organisations de la société civile pour un développement durable et équitable (CODDE) réfléchissent à la mise sur pied d’une plate-forme sur la souveraineté alimentaire, dans l’objectif d’appuyer les petits producteurs à faire face à l’insécurité alimentaire.
http://www.sidwaya.bf/spip.php?article4241

Pr Alhousséïni Brétaudeau, secrétaire exécutif du Cilss : « Le Sahel peut se nourrir »
Lefaso.net, 4 mai 2010
Dans cette interview, le Professeur Alhousséïni Brétaudeau, secrétaire exécutif du Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (Cilss), fait le point sur l’état de la sécurité alimentaire au Sahel. Il rappelle la capacité du Sahel à nourrir sa population, la nécessité de mettre en place un réseau de gestion des stocks nationaux pour aboutir à la création d’un stock régional, et le besoin de solidarité qui doit permettre de soutenir les populations des zones de sécheresses, notamment les pasteurs qui ont souffert d’une faible pluviométrie au cours de cette campagne.
http://www.lefaso.net/spip.php?article36560

Politiques et facteurs de production

La course aux terres arables devient préoccupante
Le Monde, 22 avril 2010
Depuis 2006, près de 20 millions d’hectares de terres arables auraient fait l’objet de négociations dans le monde. Cette offensive sur les terres ne se fait pas sans dérapages. Pour beaucoup d’institutions, il devient nécessaire de cadrer ces investissements.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/04/22/la-course-aux-terres-arables-devient-preoccupante_1341086_3244.html

Les grands enjeux de l’évolution du foncier agricole et forestier dans le monde. Des réponses globales sont nécessaires
Agter, 19 avril 2010
Faisant suite à un premier article sur les phénomènes d’appropriation à grande échelle des terres agricoles dans les pays du Sud et de l’Est, cet article a pour objectif de faire le point sur les grands enjeux en matière d’occupation des sols et de commencer à explorer quelques propositions susceptibles de permettre un meilleur contrôle de ces phénomènes. Centrer toutes les propositions sur le renforcement de la souveraineté des Etats ne peut suffire. L’auteur propose de combiner (i) des mesures volontaires à différentes échelles, nationales et mondiales, destinées à construire une conscience collective des enjeux et à préparer les parties à l’élaboration de solutions ; (ii) des mesures administratives obligatoires au niveau des financements et des appuis publics de certains Etats aux investisseurs ; (iii) un travail audacieux et novateur pour aller vers des mesures contraignantes au niveau international.
http://www.agter.asso.fr/article413_fr.html

Pour un arrêt immédiat de l’accaparement des terres de nos aïeux !
Synergie Paysanne (Bénin), 26 avril 2010
Dans ce communiqué, le syndicat béninois « Synergie Paysanne » dénonce les 7 grands principes évoqués par la Banque Mondiale cherchant à promouvoir le succès des investissements à grande échelle opérés au Bénin. Il met en avant la volonté de la Banque Mondiale de permettre un accaparement des terres « socialement acceptable ». Il rappelle les risques de ce phénomène de masse au Bénin. Synergie Paysanne plaide en faveur du maintien de la terre entre les mains des communautés locales, du soutien de l’agriculture paysanne agro-écologique, du changement en profondeur des politiques agricoles et commerciales et de la promotion des systèmes agricoles et alimentaires tournés vers les communautés.
http://farmlandgrab.org/12360

L’attractivité des terres agricoles africaines constitue-t-elle un indicateur de développement ?
Nouvel Obs, 4 mai 2010
Aujourd’hui, l’Afrique est devenue pour différents pays un enjeu et un partenaire majeur tant sur le plan économique que politique. L’accaparement des terres arables et minières africaines s’est ainsi accéléré ces dernières années, aux dépends parfois des populations locales. Depuis 2004, l’Afrique aurait cédé au moins 30 millions d’hectares à des capitaux étrangers. Si aucune décision n’est prise afin de réguler la situation, cette course effrénée vers les terres arables risque de se transformer en catastrophe humaine. Le manque de transparence des contrats négociés directement entre les Etats africains et les investisseurs étrangers est problématique : il est nécessaire d’adopter un code de conduite international qui permette de mieux réguler les accords et de protéger les populations locales et les agriculteurs.
http://abdoulatifaidara.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/05/04/l-attractivite-des-terres-agricoles-africaines-constitue-t-e.html

Rwanda : les agriculteurs produisent plus mais mangent plus mal
Syfia Grands lacs, 15 avril 2010
Les récoltes de maïs sont très abondantes au Rwanda depuis la mise en place de la nouvelle politique agricole mais les agriculteurs n’arrivent pas à les vendre à un prix rémunérateur pour acheter de la nourriture. « L’utilisation des fertilisants et de semences sélectionnées nous a permis de produire plus, mais on n’a pas encore de bénéfice car les récoltes restent en stock sans marché », témoigne un agriculteur. « Aujourd’hui, un kilo de maïs se vend à 120 Frw (0,20 $) alors que le coût de production moyen engagé par l’agriculteur est estimé à 140 Frw (0,25 $) », explique Joseph Gafaranga, secrétaire exécutif d’Imbaraga, une coopérative regroupant plus de 21 000 agriculteurs du Nord du pays.
http://www.syfia-grands-lacs.info/index.php5?view=articles&action=voir&idArticle=1737

Katanga : mieux vaut produire son maïs que l’importer
Syfia Grands lacs, 29 avril 2010
En 2008 le gouverneur de la province minière de Katanga du sud-est de la RD Congo lance un appel pour retourner au travail de la terre : « Les mines sont épuisables. Voilà pourquoi nous devons investir dans l’agriculture pour réduire nos importations agricoles car nous avons une terre fertile. » Chaque entreprise minière basée dans la province est appelée à cultiver 500 ha de champs de maïs, chaque société commerciale 100 ha et les petits agriculteurs au moins 1 ha. Aujourd’hui, les prix du maïs commencent à baisser au Katanga, depuis qu’il est produit localement. Mais la production reste très insuffisante et la province dépend encore de la Zambie pour son approvisionnement.
http://www.syfia-grands-lacs.info/index.php5?view=articles&action=voir&idArticle=1744

Le plein de faim : l’impact du développement des agrocarburants sur la faim dans le monde
Peuples solidaires, 12 avril 2010
‘‘Le plein de faim’’, rapport publié par Peuples Solidaires en association avec ActionAid, montre que la culture des agrocarburants a des conséquences désastreuses sur la qualité et la quantité de nourriture disponible pour les populations des pays en développement. Le rapport estime que si tous les objectifs de production d’agrocarburants pris au niveau international sont atteints, environ 600 millions de personnes supplémentaires souffriraient de la faim.
http://www.peuples-solidaires.org/?getfile=1895

Politiques commerciales et régulation des marchés

Le Nigeria met un embargo sur le riz béninois
Le Béninois, 29 avril 2010
La tumultueuse relation commerciale entre le Bénin et le Nigeria est remis au goût du jour par l’embargo que les autorités d’Abuja viennent de mettre sur le riz importé en provenance de Cotonou. A quelques mois de la mise en vigueur du tarif extérieur commun de la Cedeao, ce blocage devrait inciter les autorités béninoises à tirer les leçons de leur rapport avec le géant voisin.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/le-nigeria-met-un-embargo-sur-le

Débat sur la commercialisation du riz étuvé (Burkina Faso)
RTB, avril 2010
Rassemblant A. Ouedraogo (président des coopératives rizicoles de Bama), S. Ouedraogo (secrétaire générale de l’Union des étuveuses de riz de Banzon), A. Traoré (secrétaire général de la Ligue des consommateurs du Burkina Faso), S. L. Zoungrana (médecin nutritionniste) et M.Oudet (Sedelan), ce débat, diffusé sur la chaîne télévisée nationale du Burkina Faso, constitue un vibrant plaidoyer en faveur du riz étuvé.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/debat-sur-la-commercialisation-du

Rapport du séminaire « Peut-on concevoir une politique agricole efficace qui ne soit pas fondamentalement basée sur la régulation des marchés ? » du 31 mars & 1 avril 2010
PFSA, avril 2010
Ce rapport du séminaire : « Peut-on concevoir une politique agricole efficace qui ne soit pas fondamentalement basée sur la régulation des marchés ? », qui s’est tenu du 31 mars au 1 avril 2010, reprend les principaux éléments des interventions, qui ont porté sur les questions suivantes : (1) L’agenda politique communautaire rencontre-t-il les attentes sociétales et les objectifs de la PAC ? (2) Quelle combinaison d’instruments de régulation des marchés agricoles et d’aides aux revenus pour atteindre les objectifs de la PAC ? Il rapporte également les principaux sujets de débats et de conclusions du séminaire.
http://www.pfsa.be/spip.php?article730

Coopération internationale

L’aide au développement a augmenté en 2009 et la plupart des donneurs atteindront les objectifs d’aide pour 2010
OCDE, 14 avril 2010
Selon l’OCDE, l’aide publique au développement des pays membres de l’OCDE a légèrement augmenté en 2009 malgré la crise financière, mais pas suffisamment pour permettre le respect des engagements de lutte contre la pauvreté.
http://www.oecd.org/document/51/0,3343,fr_2649_34487_44995507_1_1_1_1,00.html

Jean-Michel Severino : « Nord-Sud, il faut en finir avec le compassionnel »
Le Monde, 22 avril 2010
Avant de quitter ses fonctions, Jean-Michel Severino directeur de l’Agence française de développement (AFD) explique dans cette interview que l’aide au développement doit cesser d’être compassionnelle pour se mettre au service des pays du Sud, sans angélisme ni pessimisme.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/04/22/jean-michel-severino-nord-sud-il-faut-en-finir-avec-le-compassionnel_1341121_3234.html
Autre article sur le même sujet : « Les trois-quarts de nos engagements vont vers l’Afrique anglophone » (L’express, 22 avril 2010) :
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/les-trois-quarts-de-nos-engagements-vont-vers-l-afrique-anglophone_886449.html

Situation alimentaire conjoncturelle et gestion des crises

L’Est du Sahel menacé par une crise alimentaire et pastorale
RCPA, 2 avril 2010
Cet avis conjoint sur la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest par les pays membres du Cilss et de la Cedeao et leurs partenaires souligne qu’à l’issue de la campagne 2009-2010, des millions de personnes, en particulier en milieu pastoral et agropastoral, sont en situation d’insécurité alimentaire au Niger, au Tchad et au Nord-Est du Mali.
http://www.food-security.net/actualites.php?id=1107

Réunion restreinte du RPCA – 8 avril 2010
RPCA, 9 avril 2010
Les membres du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) réunis à Paris les 8 et 9 avril 2010 confirment à l’unanimité que la zone sahélienne fait face à une crise alimentaire et nutritionnelle sérieuse. Cette analyse fait suite aux évaluations annuelles des récoltes et de la sécurité alimentaire dans les pays, aux réunions des dispositifs de prévention et de gestion des crises alimentaires ainsi qu’aux appels lancés par les pays. Retrouvez le communiqué de presse et les communications présentées.
http://www.food-security.net/actualites.php?id=1114

Spectre de famine sur le Sahel
Marchés tropicaux et méditerranéens, 28 avril 2010
Le gouvernement du Niger et de nombreuses ONG sonnent l’alerte. Après une mauvaise campagne agricole en 2009, le Sahel s’enfonce dans la crise alimentaire. Il est temps de mobiliser l’aide pour soutenir les agriculteurs et les éleveurs des régions les plus touchées.
http://www.mtm-news.com/node/633

Mêmes causes, mêmes effets
Jeune Afrique, 14 avril 2010
Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Des pluies capricieuses, une pénurie d’eau dans les champs, un déficit fourrager pour les troupeaux, etc. Et c’est toute la région sahélienne qui est de nouveau menacée par une crise alimentaire. Les besoins pour le Niger ont été évalués par les agences des Nations unies et les ONG à 190 millions de dollars.
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2570p036-037.xml0/crise-alimentaire-sahel-faminememes-causes-memes-effets.html

Niger : au-delà de la crise – analyse
IRIN, 3 mai 2010
Au Niger, la plupart des ONG et des agences des Nations Unies s’accordent à dire que les acteurs humanitaires sont mieux préparés à répondre à la crise de sécurité alimentaire en 2010 qu’en 2005. Une attention particulière devra être portée sur le partage de l’information, la planification de réponses adaptées et la mobilisation rapide des fonds.
http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=89006

Point sur la situation alimentaire n°108
Afrique Verte, avril 2010
Ce bulletin d’Afrique verte sur les prix des céréales au Niger, Mali et Burkina Faso note pour le début du mois d’avril un déficit céréalier conséquent et un déficit de pâturages au Niger et au Nord-Est Mali. Mais, suite aux interventions, les prix des céréales sont relativement stables dans les 3 pays.
http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Bulletins/PSA/PSA%20108-04-2010.pdf

Autre bulletins, notes et informations sur la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest :

Note information sécurité alimentaire n°36 en Afrique de l’Ouest (RPCA, avril 2010) :
http://www.food-security.net//medias/File/NISA_36.pdf

Bulletin Fewsnet
Afrique de l’Ouest : http://www.fews.net/docs/Publications/West_FSU_2010_04_fr.pdf
Burkina Faso : http://www.fews.net/docs/Publications/Burkina_OL_2010_04_fr.pdf
Mali : http://www.fews.net/docs/Publications/Mali_OL_2010_04_fr.pdf
Mauritanie : http://www.fews.net/docs/Publications/Mauritania_OL_2010_04_fr.pdf
Niger : http://www.fews.net/docs/Publications/Niger_dekadal_2010_03_20_fr.pdf

Bulletin mensuel n°14 du Système d’Alerte Précoce au Burkina Faso (SISA, mars 2010)
http://www.sisa.bf/sisa/spip.php?article432

Agrialerte n°27 (Burkina Faso) (SISA, mars 2010)
http://www.sisa.bf/sisa/IMG/pdf/AgriAlerte_No027.pdf

Les résultats définitifs de la campagne agricole et de la situation alimentaire et nutritionnelle 2009/2010 au Burkina Faso (SISA, mars 2010)
http://www.sisa.bf/sisa/spip.php?article418

Alchibir n°5 (Niger) (mars 2010)
http://ochaonline.un.org/OchaLinkClick.aspx?link=ocha&docId=1163854

Evaluation de la situation alimentaire, des marchés et des flux transfrontaliers et leur impact sur la sécurité alimentaire des ménages (rapport de mission, mars 2010)
http://ochaonline.un.org/OchaLinkClick.aspx?link=ocha&docId=1163936

Marchés et sécurité alimentaire dans le Bassin Est (Bénin, Niger, Nigeria, Tchad) (Rapport de mission, février 2010)
http://ochaonline.un.org/OchaLinkClick.aspx?link=ocha&docId=1163347

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser