Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 21 mai 2009

Promouvoir les filières secondaires en milieu rural par une approche entrepreneuriale Une expérience en pays Androy (Sud de Madagascar)

GRET

Activités non agricolesApicultureMadagascar

Accéder à la ressource

Coopérer aujourdhui n°64 / GRET, mars 2009, 52 p.

Située à l’extrême Sud de Madagascar, l’Androy est une région rurale très enclavée. Le climat semi aride fragilise l’agriculture dont les productions ne permettent pas à la population de subvenir aux besoins essentiels à sa survie.
Soumis à des crises alimentaires récurrentes, les ménages cherchent à diversifier leurs activités économiques et à compléter leurs faibles revenus issus de l’agriculture. Les producteurs valorisent alors leurs ressources agroalimentaires et leurs savoir-faire artisanaux pour développer des activités économiques. Enclavés en milieu rural, ils commercialisent leurs productions sur des marchés locaux peu rémunérateurs. Dans un tel contexte, comment développer les revenus de la population et améliorer la sécurité alimentaire ? Quelles ressources locales pourraient être valorisées et de quelles manières ?
Pour répondre à ces questions, l’analyse du contexte a été essentielle. Elle a permis d’identifier plusieurs filières secondaires potentielles dont l’accès à des marchés plus rémunérateurs offrirait des opportunités économiques à leurs acteurs. L’existence de plusieurs interventions portant sur le développement des filières vivrières a motivé le choix de cibler les filières artisanales et agroalimentaires secondaires.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser