Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 22 juillet 2014

Pastoralisme au Sahel : Un projet d’appui à l’élevage présenté aux éleveurs du Sénégal

Le Soleil (Sénégal)

PastoralismeSénégalBrève

Accéder à la ressource

Le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (Praps), une initiative de six pays africains et de la Banque mondiale (Bm), a été présenté, hier, aux éleveurs des régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack. Les éleveurs étaient invités à « partager » ce projet élaboré par les pays membres du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss). A Kaolack, ils devaient « identifier les priorités de l’élevage dans leurs localités d’origine et formuler des recommandations qui permettront de parfaire » le Praps, selon son représentant au Sénégal, le docteur vétérinaire Ibrahima Niang. Le Praps, qui sera mis en œuvre pour la période 2015-2020, sera financé avec 125 milliards de FCfa de la Bm, a-t-il indiqué. Le but visé à travers ce projet est d’ « accroître le produit brut des activités d’élevage » au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal et au Tchad. Selon M. Niang, le Sénégal bénéficiera d’un financement de 19 milliards de FCfa sur le budget global de 125 milliards de FCfa prévus pour le projet.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser