The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 26 septembre 2016

Les accaparements des terres sont désormais considérés par la CPI comme des crimes contre l’humanité

Agenceecofin

Accaparement des terresBrève

Accéder à la ressource

C’est une annonce aux allures de coup de tonnerre dans un environnement où les multinationales sont habituées à une relative impunité. La Procureure générale de la Cour pénale internationale Fatou Bensouda a affirmé le 15 septembre 2016 dans un document de politique générale sur « la sélection et la hiérarchisation des affaires » que les destructions de l’environnement et les accaparements de terres seront désormais traités comme des crimes contre l’humanité.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser