Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

publié dans Ressources le 5 août 2015

Le bilan paradoxal de la campagne de noix de cajou 2015 en Afrique de l’Ouest

Commod@frica

AnacardeCajouAnalyse, synthèse

Accéder à la ressource

La campagne de commercialisation de la noix de cajou tire à sa fin en Afrique de l’Ouest. Cette année, d’après nos estimations, l’Afrique de l’Ouest est devenue la première zone de production de noix de cajou dans le monde avec une production supérieure à 1 350 000 tonnes de noix brute devant l’Asie (Inde, Vietnam, Cambodge, Indonésie) autour des 1 300 000 tonnes. La sous-région connait une forte croissance de sa production depuis le début des années 2000 (près de 10% par an en moyenne). Une croissance tirée par le très fort intérêt des producteurs pour cette culture arboricole d’exportation qui demande peu de travail, est très complémentaire des autres cultures annuelles (céréales, arachide, coton, etc.) et se vend facilement. Depuis 2012, la noix de cajou est devenue la deuxième ressource agricole d’exportation d’Afrique de l’Ouest. Pourtant très peu de producteurs d’anacarde espéraient vendre un jour à un prix aussi élevé que celui qui leur a été offert cette année.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser