Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 11 décembre 2009

La nécessaire intervention publique pour stabiliser les prix

Cirad

Régulation des marchésVolatilité et flambée des prix

La crise alimentaire de 2007-2008 et les émeutes urbaines qu’elle a engendrées dans une quarantaine de PED ont conduit à mettre la question de l’instabilité des prix alimentaires au cœur des débats. L’article rappelle que, depuis les années 80, l’idée domine que la meilleure option consiste à gérer les risques sans « toucher aux prix » grâce à des instruments privés (assurance récolte, marchés à terme…) complétés par des filets de sécurité pour les populations vulnérables. En effet, la stabilisation des prix agricoles est considérée comme non souhaitable car d’une part elle empêche les prix de jouer leur rôle de signal guidant les comportements de production et d’échange et d’autre part, en déconnectant l’évolution des prix de celle de la production, elle empêche les producteurs de bénéficier de « l’assurance naturelle » procurée par la corrélation négative entre prix et niveau des récoltes. Cependant, cette stratégie a mal supporté l’épreuve des faits : le développement des instruments privés de gestion des risques ne s’est pas produit et les filets de sécurité ne sont pas parvenus à enrayer la dégradation de la situation nutritionnelle des ménages vulnérables. L’article montre que les arguments à l’encontre de la stabilisation des prix (le rôle informationnel des prix et « l’assurance naturelle » des producteurs) ne tiennent pas si on prend en compte la diversité des causes de l’instabilité des prix. Il propose en outre une typologie des causes de l’instabilité. Outre l’instabilité d’origine « naturelle » (due aux aléas naturels affectant la production comme la pluie ou les attaques de criquets), l’instabilité des prix peut en effet être « importée » des marchés internationaux ou être « endogène », c’est-à-dire être générée par le fonctionnement des marchés eux-mêmes (bulles spéculatives, phénomènes de cobweb…). Enfin, l’article montre que la performance des stratégies et instruments de stabilisation des prix dépend de manière cruciale des causes de l’instabilité. Il présente les politiques de stabilisation adaptée à chacune des causes d’instabilité.

Perspective: http://www.cirad.fr/content/download/3827/30905/version/3/file/Perspective2_Galtier_fr.pdf

Article: http://www1.montpellier.inra.fr/bartoli/moisa/bartoli/download/moisa2009_pdf/WP_4_2009.pdf

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser