Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 28 avril 2014

Jeune Afrique : Agriculture africaine : place aux intrants !

Jeune Afrique Jeune Afrique

EngraisAnalyse - Synthèse

Accéder à la ressource

Trop cher, mal distribué, l’engrais n’est pas entré dans les habitudes des cultivateurs du continent. Mais les industriels du monde entier, en quête de débouchés, comptent bien y remédier.

« L’Afrique, c’est 15% de la population mondiale, 16% des terres arables de la planète et un peu plus de 3% de sa consommation d’engrais », rappelle Joël Joffre, consultant et directeur d’AGRinputS, cabinet spécialisé dans le secteur des intrants agricoles et des cultures tropicales.

Alors qu’un Africain sur quatre est encore menacé de malnutrition et que le nombre d’habitants du continent doit passer de 1,1 milliard aujourd’hui à 2,5 milliards à l’horizon 2050, cette sous-utilisation chronique d’engrais a de quoi inquiéter. D’autant qu’on constate peu d’améliorations, ces dernières années, concernant des handicaps pourtant identifiés depuis longtemps.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser