Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 30 mai 2016

Intégration régionale en Afrique: Un soutien public plus ferme pourrait-il transformer les discours en actes?

Afrobaromètre

Commerce régionalPDDAA - PNIAEtude - rapport

Accéder à la ressource

L’intégration régionale a été pour l’Afrique une stratégie de développement des décennies durant. Le traité de fondation de la Communauté Economique Africaine en 1991 a fourni un cadre visant une intégration politique et économique totale avant 2019. Beaucoup de pays africains se sont engagés pour stimuler la coopération politique et économique. La promotion du développement social et culturel, de l’intégration économique et du commerce, et de la libre circulation des personnes et des biens sont les principes fondamentaux des organisations continentales et régionales, y compris l’Union Africaine (UA), la Banque Africaine de Développement (BAD), et les communautés économiques régionales (CERs), avec pour objectif final de créer un marché continental unique. En dépit de cet enjeu capital, les progrès observés sur le continent en matière d’intégration régionale ne sont pas impressionnants. Des textes décousus, des tarifs commerciaux élevés, des régimes douaniers compliqués, et des infrastructures de transport et d’énergie disjointes continuent d’empêcher le continent de transformer les discours en actes à travers l’avènement d’un puissant marché panafricain

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser