The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 6 juin 2022

Garantir la sécurité alimentaire en protégeant le marché ouest-africain face aux importations à bas prix

Le Monde

EngraisSécurité alimentaire et nutritionnelleVolatilité et flambée des prixAfriqueArticle

Accéder à la ressource

Conséquence de la guerre en Ukraine, les cours des matières premières agricoles, de l’énergie et des engrais flambent sur le marché mondial. Les prix avaient déjà fortement augmenté depuis deux ans du fait de la hausse du prix de l’énergie, de mauvaises récoltes, de l’accroissement de la demande de la Chine, etc. Le prix mondial du blé était, à la veille de la guerre, 40 % plus élevé qu’au début de 2020. Depuis un mois, il a encore grimpé de 40 %. Ainsi, en un peu plus de deux ans, il a presque doublé. Concernant les engrais, le prix de l’urée était, fin mars, quatre fois plus élevé que début 2020.

Les pays structurellement dépendants du marché mondial pour leur alimentation sont les premiers touchés. Il s’agit notamment des pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. En Afrique de l’Ouest, la flambée des prix s’inscrit dans un contexte de crise alimentaire qui touche déjà des millions de personnes.

 

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser