Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Bama est un village situé à 25 km de Bobo Dioulasso (Burkina Faso), où l’activité principale des femmes est la transformation du riz paddy en riz étuvé. L’étuvage est traditionnellement effectué par les femmes des zones rizicoles pour les besoins en riz de la famille. Il s’est considérablement développé à la suite d’une « crise » en 2004 / 2005 lorsque les riziculteurs ne trouvaient plus d’acheteurs pour leur paddy et que les femmes se sont alors imposées comme acteur principal de la transformation et de la commercialisation.

Vous trouverez ci-joint deux notes d’analyse portant sur les thèmes suivant:
La qualité du riz étuvé à Bama, des améliorations sont possibles
Armel Guenguéré, février 2009
Cette courte note présente les critères de qualité du riz étuvé vu par les femmes étuveuses de Bama et leur impact sur sa commercialisation
Lire la note

Les fûts améliorés pour l’étuvage, un matériel qui ne s’impose pas chez les étuveuses de riz de Bama
Armel Guenguéré, 2009
Cette note présente le principe de l’étuvage du riz et décrit les techniques traditionnelle et améliorée de l’étuvage par les femmes à Bama. Elle analyse également l’intérêt et la capacité des femmes à acquérir le matériel nécessaire à l’étuvage amélioré.
Lire la note

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser