Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Bulletins thématiques le 20 septembre 2011

Bulletin de veille – Spécial « Organisations paysannes » n°5

Organisations paysannes

PDF en bas de page.
Vous trouverez ci-dessous le cinquième bulletin de la série consacrée aux organisations paysannes (OP).

Ce bulletin contient en particulier :

  • RÉFÉRENCES SE RAPPORTANT A DES PRODUCTIONS PARTICULIÈRES
    * Céréales : 1 guide d’hygiène, 1 guide de transformation, et 1 étude de marché au Niger
    * Moringa : 2 guides de transformation et un article
    * Riz : deux notes sur l’étuvage
    * Anacarde : un guide de transformation, un guide de commercialisation et de nombreux documents
    * Elevage : un guide technique
    * Production agro-sylvo-pastorales : 124 fiches
    * Sésame : une étude filière au Burkina Faso et une boîte à image sur les techniques culturales
    * Fonio : étude filière au Burkina-Faso
  • REFERENCES SE RAPPORTANT A DES TYPES DE SERVICES
    * Stockage : module de formation des OP
    * Warrantage : 5 capitalisations d’expériences d’OP
    * CEF : témoignages d’agriculteurs
  • REFERENCES SUR OP ET GOUVERNANCE
    * Formation des leaders : une capitalisation d’expériences à Madagascar
    * Rôles des élus : deux fiches d’éclaircissement
    * Communication dans les OP : fiches pour animation de réunions, informatique notamment
  • REFERENCES SE RAPPORTANT AUX ENJEUX DE POLITIQUE AGRICOLE
    * Influence des OP sur les politiques : une capitalisation d’expérience et des outils de formation
    * Promotion de l’Agriculture Familiale : un travail d’étude et des outils d’animation pour le Sénégal
  • AGENDA

    Nous espérons que ces références seront utiles à la fois aux responsables des OP, aux techniciens et animateurs d’OP, et plus largement à tous ceux qui accompagnent les producteurs et leurs organisations (ONG, services techniques, bailleurs, consultants, etc.).
    Si vous avez connaissance d’autres documents intéressants pour les OP, nous vous invitons à nous en faire part, afin de pouvoir les partager dans nos prochains bulletins !
    Bonne lecture, L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural. (inter-reseaux@inter-reseaux.org)

Références se rapportant à des productions particulières

Céréales : transformation, commercialisation

Bonnes pratiques d’hygiène de production dans les unités de transformation des céréales
Afrique Verte Burkina, 2005, 31 pages
Le présent manuel a été conçu comme outil pratique à l’usage des transformatrices de céréales. Il constitue un répertoire de comportements et d’attitudes qui prend en compte toutes les opérations dans le processus de transformation de produits alimentaires à base de céréales. S’adressant à un public alphabétisé, il a été réalisé dans un langage simple, accompagné d’illustrations.

  • http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Documentation/Outils_information/Manuel_BPHP_2005.pdf(757 Ko)
    Vous pouvez également accéder à un résumé sous forme d’affiche :
  • http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Documentation/Outils_information/Affiche_BPHP_AVBF_2005.pdf (490Ko)

    Livret de l’apprenant des membres des OP sur la transformation des céréales – thème 1 : hygiène et techniques ; 2e édition
    Afrique Verte Niger, août 2008, 41 pages
    Il y a au Sahel une demande croissante pour les produits transformés à base de céréales. Dans les villes, les femmes ont moins de temps à consacrer à la cuisine et recherchent des produits de qualité, plus rapides à cuisiner que les plats traditionnels. Mais la concurrence est rude et il est indispensable de proposer des produits de qualité et compétitif (prix, quantité). Ce livret propose des techniques pour garantir la qualité du produit fini et augmenter les chances de satisfaire les acheteurs.

  • http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Documentation/Formation_operateurs/Livret_transfo_niger.pdf (1,04 Mo)

    Étude sur les possibilités de développer la culture du blé et du maïs dans la région d’Agadez au Niger
    Afrique Verte, 2011, 30 pages
    Ce rapport détaillé mais court décrit les possibilités de culture et de commercialisation du blé et du maïs dans une région du Niger. Des recommandations faites pour encourager ces cultures de céréales dans un contexte où les cultures de rente sont privilégiées.

  • http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Documentation/DocsAV/Niger%20Rapport%20Bl%C3%A9%20et%20Mais%20Agadez.pdf (900 Ko)
    Accédez directement au site d’Afrique verte et à une page de documents utiles pour améliorer la sécurité alimentaire au Sahel :
  • http://www.afriqueverte.org/index.cfm?srub=140

    Moringa : guides de production et commercialisation

    Information sur le moringa : « tout le monde s’intéresse au Moringa oliefra »
    Abdou Hima, 2011, article en ligne
    Le Moringa est une plante venue des Indes. On le retrouve aujourd’hui dans bon nombre de pays tropicaux. L’intérêt pour cette plante tient à ses usages multiples. En effet, en Inde, le Moringa est traditionnellement utilisé pour soigner plus de trois cents maladies. Au Niger, le Moringa est cultivé dans la plupart des régions avec d’importantes productions autour des villes de Niamey et de Maradi. Ce sont les deux principaux bassins de production du pays. Le Moringa est vulgarisé depuis 2009 au Niger par le projet d’appui à la chaîne de valeur du moringa (Usaid – Noba – Clusa).

  • http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/information-sur-le-moringa-tout-le?var_mode=calcul

    Guide : produire et transformer les feuilles de Moringa
    CTA, mai 2010, 36 pages
    Le Moringa oleifera, arbre tropical originaire d’Inde, est passé en une décennie du statut de plante marginale, voire inconnue dans de nombreux pays, à celui de nouvelle ressource alimentaire et économique pour les pays du Sud. Cet arbre est courant en Afrique, mais rarement exploité à sa juste valeur. Ce guide vise à développer la production et la consommation de feuilles de Moringa à l’aide de méthodes simples de production, de transformation et de conditionnement.

  • http://www.anancy.net/documents/file_fr/moringawebFR.pdf (3,19 Mo)

    Guide pratique Moringa – Haïti
    Jean-Yves Clavreul, 2011, 13 pages illustrées
    En Haïti, il est possible à toute famille de produire près de sa maison ou case des moringa pour compléter les céréales de l’alimentation au quotidien. Source de vitamines A C et de Calcium le Moringa est facile à produire mais les habitants en ignorent souvent les bienfaits. La production d’aliments à base de moringas est très rapide.
    En format A5. PDF : le petit livret illustré par une jeune artiste Haïtienne.

  • http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/guide-pratique-moringa-haiti

    Riz : notes sur l’étuvage

    Deux notes sur la transformation du riz étuvé à Bama – Burkina Faso
    Afdi, Inter-réseaux, février 2009, 3 pages et 5 pages
    Vous trouverez ci-joint deux courtes notes d’analyse analysant la perception des acheteurs et proposant des conseils pour améliorer la qualité du riz étuvé à Bama.

  • http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/deux-notes-sur-la-transformation

    Anacarde : production, transformation, commercialisation

    Documents et supports pédagogiques
    Rongead, 2010, page web
    Vous trouverez sur cette page plusieurs documents relatifs à la filière anacarde (Côte d’Ivoire) : Manuel de calcul de l’out-turn Documents de promotion du cajou ivoirien Film « Le décorticage de la noix de cajou en Côte d’Ivoire » Affiche sur la qualité des noix de cajou Nuancier sur la qualité des noix de cajou Plaquette de présentation du décorticage de la noix de cajou Manuel sur l’anacardier Bandes dessinées sur l’anacarde Affiche OLAM / RONGEAD : « Luttons ensemble pour une meilleure qualité du cajou

  • http://www.rongead.org/OUTILS-SUPPORTS-DOCUMENTS-PROJET.html

    Guide d’aide à la transformation d’anacarde – Vol. 1
    Rongead, 2010, 30 pages
    Aujourd’hui, de nombreux acteurs en Côte d’Ivoire s’accordent à dire que la transformation de l’anacarde représente un défi majeur pour la filière et une opportunité forte de création de valeur ajoutée et d’emplois à l’échelle locale. C’est pourquoi RONGEAD a élaboré une série de guides d’aide à la décision afin de faciliter le développement d’initiatives individuelles ou collectives de transformation de la noix de cajou. Ces outils sont mis à disposition de l’ensemble des acteurs de la filière anacarde.

  • http://www.rongead.org/IMG/pdf/diagnostic_transfo_7web.pdf (690Ko)

    Guide d’aide à la commercialisation des amandes – Vol. 2
    Rongead, 2010, 60 pages
    La commercialisation des amandes étant l’étape finale du processus de transformation, il est primordial de la réussir afin d’assurer la rentabilité et la durabilité de cette activité. Ce guide a donc pour objectif (i) de retracer toutes les étapes de la commercialisation des amandes, (ii) d’identifier et d’anticiper les risques commerciaux, et (iii) de proposer une méthodologie et des conseils pour réduire les risques et permettre de réussir la commercialisation des produits. Ce guide est orienté sur les produits dédiés à l’exportation (agriculture biologique, commerce équitable…), mais les conseils élaborés sont également valables pour les marchés nationaux.

  • http://www.rongead.org/IMG/pdf/commercialisation_5web.pdf (4,15 Mo)

    Élevage : guide technique


    Guide technique de l’élevage
    Reca Niger, août 2011
    Dans ce guide sont présentées des techniques d’élevage semi-intensif qui, adaptées aux régions et d’un niveau accessible aux habitants, leur permettent de tirer avantage des ressources fourragères et animales. A l’occasion de la grande sécheresse qu’a subie en 1984 le Sahel, situé à l’extrémité Sud du Sahara, la Société Japonaise des Ressources Vertes (JGRC : Japan Green Resources Corporation) a entrepris l’étude de mesures de lutte contre la désertification dans cette région du globe que l’on dit la plus sérieusement affectée par la progression de la désertification.

  • http://www.reca-niger.org/spip.php?article351 (3,3 Mo)

    Productions agro-sylvo-pastorales & GRN : fiches techniques

    Recueil des fiches techniques en GRN et productions Agro-Sylvo-Pastorales
    Programme d’action communautaire, ministère du Développement agricole du Niger, Banque mondiale (PDF – 270 pages – 23,6 Mo)
    L’objectif de ce recueil très complet est de fournir aux producteurs et leurs partenaires un maximum d’informations afin qu’ils puissent en toutes circonstances juger de l’adéquation de telle ou telle technologie en fonction des conditions d’exploitation et de gestion de leurs écosystèmes. Le recueil comporte cent vingt quatre (124) fiches techniques regroupées en 13 thèmes à savoir : * Conservation des Eaux et du Sol-Défense et Restauration des Sols, * Agro-foresterie, * Amélioration de la fertilité des sols, * Cultures céréalières, * Cultures de rente, * Horticulture (arboriculture et maraîchage), * Protection des cultures, * Protection -valorisation et gestion des ressources pastorales, * Irrigation, Intensification de la production animale, * Pisciculture, * Transformation et conservation des produits agro-pastoraux, * Infrastructures et équipements ruraux

  • http://www.agriculture-elevage.info/RecueilFichesTechniquesMDA.PDF (fr) (Attention 23 Mo…)

    Sésame : étude filière et fiches techniques – Burkina

    Etude de la filière sésame au Burkina Faso
    P. Dulioust, 2009, Rapport d’étude, 89 pages.
    Cette culture de rente est facile à produire ; peu exigeante en eau et ne nécessite pas l’emploi de produits phytosanitaires. La demande mondiale est grandissante et reste insatisfaite, par conséquent, les prix ne cessent d’augmenter. Exclusivement destinée à l’exportation, la production du pays a augmenté de 150% en dix ans. Afin d’identifier les leviers d’action d’un projet de développement cherchant à valoriser cette ressource paysannes, un travail d’enquête a été effectué auprès des acteurs de la filière dans le but d’identifier leurs stratégies, mais aussi pour déterminer la place des organisations paysannes dans la filière.

  • http://www.rongead.org/IMG/pdf/La_filiere_sesame_au_Burkina_Faso_Dulioust-2.pdf (695Ko)

    Boîtes à images Sésame (Burkina Faso)
    Rongead, 2011, 35 pages et 25 pages
    Le Rongead a réalisé deux boîtes à images pour la culture du sésame : * les pratiques culturales * la récolte / post-récolte

  • http://www.rongead.org/BOITE-A-IMAGES-SESAME-BURKINA-FASO.html

Fonio : étude de la filière – Burkina

Plan de développement commercial du Fonio dans la région des Hauts Bassins au Burkina
Afrique Verte, Artisans du monde, Rongead, Mai 2011, 50 pages
Une analyse approfondie de l’organisation de la filière fonio au Burkina Faso, des attentes des acteurs ainsi que des forces, faiblesses, opportunités et menaces de la filière. Les conclusions de l’étude découlent sur une stratégie d’intervention et des propositions d’action dont le développement de la commercialisation locale et la recherche de nouveaux marchés. Ce rapport contient une étude de marché du fonio comprenant : * la caractérisation qualitative et quantitative de la demande, * la compréhension des circuits de distribution et de leurs contraintes et * l’identification des leviers d’actions pour l’augmentation de la commercialisation du fonio en milieu urbain.
Télécharger l’étude :

Références se rapportant à des types de services

Stockage

Module de formation des OP sur la gestion des stocks, 2005
Afrique Verte, août 2011, 33 pages
Ce module a été édité par Afrique Verte Burkina Faso dans le cadre d’un programme de renforcement des capacités des organisations paysannes mis en œuvre par Afrique verte Burkina avec le soutien financier du Ministère des finances et du budget et de la Commission européenne. Ce module est destiné à l’usage des agents de développement pour l’animation des formations à l’intention des Organisations Paysannes. Ce module comprend notamment : * Importance de la gestion des stocks * Techniques et règles de gestion des stocks * Deux opérations importantes dans la gestion des stocks * Modèle de cahier de stock * Modèle de fiche d’inventaire de stock * Exercice n°& : sur le cahier de stock * Exercice n°2 : sur la fiche d’inventaire de stock

  • http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Documentation/Formation_animateurs/module%20gest%20stocks%20fran%C3%A7ais.pdf (310 Ko)

    Warrantage

    Nouvelles capitalisations d’expériences de warrantage au Niger et Burkina-Faso
    FAO, 2011
    Une page web qui propose à la lecture cinq expériences de warrantage mises en œuvre dans des organisations paysannes, au Niger et au Burkina Faso : * Le warrantage dans l’Union Cigaba de Konkorindo, Région de Dosso- Niger, (4 pages PDF – 500 Ko) * Mooriben – Niger (2010 – 13 pages – Pdf 430 Ko) : formation des Unions et des IMF, construction et équipement des magasins, mise en place et formation des comités de gestion warrantage, collecte et stockage des produits, suivi et contrôle des stocks, financement du warrantage, échange d’expérience avec le Bénin sur la commercialisation… * SA’A – Niger : Expérience de commercialisation de produits agricoles par le mécanisme du warrantage au sein de la fédération SA’A – Contribution de la Fédération des Unions de Producteurs de Souchet du Niger (FUPSN-SA’A) – (2007, 18 pages) * Filière oignon au Niger : processus intégré de conservation et de warrantage. (2007, 25 pages – PDF 1149 Ko) * Le warrantage à Founzan, au Burkina Faso – Quelques innovations visant plus d’équité dans l’accès au warrantage (2 pages PDF 414 Ko) * Etude de cas sur l’expérience de warrantage dans le sud ouest du Burkina Faso, Atelier régional de formation sur le renforcement des capacités des organisations de producteurs à répondre à l’évolution de l’agriculture moderne, (2010, 28 pages – PDF 433 Ko)

  • http://www.capitalisation-bp.net/spip.php?article5

    CEF – Burkina

    Conseil à l’exploitation familiale : témoignages
    Agro-info, juin 2011
    Quatre personnes ressources d’un service de conseil de gestion à Dédougou témoignent de leur expérience. Le Réseau gestion est une structure informelle composée de six organisations paysannes Burkinabè provinciales et nationales impliquées dans des actions de Conseil à l’Exploitation Familiale (CEF). Son objectif est de développer la gestion des exploitations familiales au Burkina Faso en facilitant les échanges entre les différentes organisations paysannes membres.

  • http://external.agro-info.net/?menu_class_id=6&menu=newsitems&view=newsitem&newsitem_id=57555

Références sur OP & gouvernance

Techniques de communication

Matériel didactique utilisé et proposé par une OP nationale : le CNCR (Sénégal)
CNCR, août 2011
Cette page web contient des outils de communication très utiles pour les OP. Ils ont été mis en place dans le cadre du CNCR et proposés à leurs membres. Des power point, des cahiers de l’apprenant et des rapports d’atelier de formation sont disponibles en ligne sur les thèmes suivants : * Organisation d’une campagne de presse et participation à des émissions radios ou télé * Techniques d’animation de réunions * Introduction à la communication * Utilisation de l’ordinateur (« Environnement Windows et suite Microsoft Office »)

  • http://www.cncr.org/spip.php?rubrique81

    Les radios locales : outils de dialogue entre acteurs de la gouvernance. (Burkina-Faso)
    Laboratoire Citoyenneté, décembre 2010, rapport de capitalisation d’expérience, 42 pages
    Le présent document tire les enseignements d’une expérience réalisée au Burkina Faso. Il vise à décrire et promouvoir la contribution des radios à la gouvernance au niveau local. Il analyse la capacité des radios locales à animer un débat public sur les questions qui touchent la vie de la collectivité et à créer un véritable cadre d’interpellation pour tous les acteurs de la gouvernance locale, à savoir les élus et les leaders locaux, les services municipaux, les services techniques déconcentrés, la société civile, les citoyens/usagers, etc..

  • http://www.labo-citoyennetes.org/documents/143_CAP2_RadioLocales_OutilsDialogue%5B1%5D.pdf (1,6 Mo)

    Rôles des cadres et élus


    Rôles et fonctions des cadres et élus
    Reca Niger, août 2011
    Force est de constater que beaucoup d’organisations de producteurs fonctionnent mal. A cela il faut voir plusieurs raisons, dont un manque de maîtrise des rôles et fonctions des élus, cadres et techniciens qui gèrent ces organisations professionnelles. Le RECA met à votre disposition des petits textes et modules qui traitent de ces questions afin de vous permettre de mieux préparer vos formations et interventions. Les deux notes qui suivent se rapportent à : * Tâches et rôles des présidents * Rôles et tâches du trésorier et du commissaire aux comptes

  • http://www.reca-niger.org/spip.php?article349

    Formation des leaders

    La formation des futurs responsables agricoles : capitalisation des acquis de Formagri (Madagascar)
    Fert, décembre 2010, rapport de 96 pages.
    Capitalisation de l’expérience de l’organisation associative FORMAGRI, (Institution de Formation professionnelle agricole malgache) en termes de formation de leaders sur une période d’environ 10 ans. Cette capitalisation complète comprend notamment les points suivants : typologie des formations, méthodologie, Intervenants, Identification et information des participants, Critères de choix des participants, Conditions d’accès au parcours, Structure du parcours, Modules de formation, moyens financiers et humains, modalités de pilotage des formations, points clefs à prendre en considération, analyse des facteurs de réussite et d’échec.

  • http://www.inter-reseaux.org/groupes-de-travail/dernieres-capitalisations-menees/article/la-formation-des-futurs

Références se rapportant aux politiques agricoles

Influence des OP sur les politiques

Rôle et influence des OP sur les politiques agricoles régionales en Afrique de l’ouest
Reca Niger, juillet 2011, supports d’animation d’atelier
Le Reca a ainsi organisé dernièrement un atelier de formation et d’échanges sur le thème : « les politiques agricoles régionales en Afrique de l’ouest / rôle et influences des organisations de producteurs ». Le RECA a choisi d’utiliser les contenus disponibles et des présentations utilisées à des rencontres régionales en Afrique de l’Ouest. Ces documents sont destinés à réfléchir sur la problématique de l’implication des organisations professionnelles agricoles dans les négociations, la mise en œuvre et le suivi des politiques agricoles, et à fournir des outils de compréhension et d’action aux responsables de ces OPA.

  • http://www.reca-niger.org/spip.php?article341

    Implication des organisations de producteurs dans les politiques publiques (Sénégal)
    Ipar, juillet 2011
    Livret pédagogique présentant les enseignements issus de la capitalisation du processus de réforme foncière et de négociation des accords de partenariat économique au Sénégal. Ce document s’appuie sur deux études de capitalisation menées au Sénégal sur l’implication des organisations de producteurs dans la réforme foncière et la négociation des accords de partenariat économique. Il tente, à partir de ces deux expériences, de donner quelques éléments d’analyse et de tirer des enseignements, qui puissent être utiles aux leaders et animateurs d’organisations dans le cadre de formations.

  • http://www.ipar.sn/spip.php?article285
    Télécharger le livret pédagogique :
  • En français : http://www.ipar.sn/IMG/pdf/Livret_formation_capitalisation_foncier_et_APE.pdf (770 Ko)
  • En anglais : http://www.ipar.sn/IMG/pdf/Public_policy_participation_by_senegalese_PO.pdf (en)
    Voir les pages web synthétisant le contenu du livret :
    http://www.ipar.sn/spip.php?rubrique57

    Défense de l’agriculture familiale

    Comment les exploitations familiales peuvent-elles nourrir le Sénégal ? La réponse des OP
    CNCR – FONGS, 2011
    La FONGS a initié un processus d’information et de problématisation de la productivité des exploitations familiales, mettant en avant la production de connaissances par les paysans, sur leurs propres conditions et stratégies.
    Pour télécharger la brochure de capitalisation sur le site du CNCR :

  • http://www.cncr.org/?page=article&id_article=340
    Pour approfondir le travail mené par les OP au Sénégal sur cette question de fond :
  • http://www.inter-reseaux.org/groupes-de-travail/dernieres-capitalisations-menees/article/comment-les-exploitations-5621

    Comment orienter les investissements agricoles au Sénégal ?
    Ipar, août 2011
    Le CNCR, en collaboration avec la FONGS et en partenariat avec l’IPAR et ActionAid, a organisé un atelier de réflexion sur l’investissement agricole du 26 au 28 juillet 2011 à l’Hôtel le Ndiambour. Cette page présente de façon détaillée le contenu des travaux des 3 journées et notamment les thèmes des présentations faites dans des groupes de travail : * Groupe 1 : modernisation et amélioration de la productivité globale des exploitations * Groupe 2 : gestion durable des ressources naturelles et foncières * Groupe 3:valorisation des produits et développement des filières locales
    Les participants se sont accordés sur le fait que les exploitations familiales sont les premiers investisseurs du pays et qu’à côté des investissements publics structurants, ce sont les dynamiques des acteurs à la base qui doivent être appuyées, en tenant compte de leurs besoins spécifiques (notamment pour les femmes).
    Vous trouverez également sur cette page l’ensemble de la documentation relative à cet atelier, notamment :
    * Synthèse générale des débats (PDF, 253.8 ko) * Étude réalisée par IPAR sur le PNIA du Sénégal (PDF, 596.7 ko) * Résumé de l’étude sur le PNIA du Sénégal (PDF, 239.5 ko) * Programmes du plan d’investissement du Sénégal (PDF, 287.7 ko)

  • http://www.ipar.sn/spip.php?article343

Agenda

5-7 octobre 2011, Bilbao (Espagne) – Conférence Mondiale sur l’Agriculture familiale
L’Association Forum Rural Mondial (FRM) annonce la prochaine célébration de sa VIème Conférence Mondiale sous le titre « l’Agriculture Familiale. Nourrir le Monde, Soigner la Planète », qui vise à réunir en un même lieu les principaux experts mondiaux en la matière. Pendant ces 3 jours il s’agira d’étudier le potentiel de l´Agriculture Familiale, en vue d’atteindre la Sécurité Alimentaire mondiale et le développement économique de plusieurs milliards de personnes vivant dans les zones rurales.

  • http://www.ruralforum.net/ffwconference/default.asp?id=fr

    16 octobre Journée Mondiale de l’Alimentation
    L’objet de la Journée mondiale de l’alimentation, proclamée en 1979 par la Conférence de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), est de faire mieux connaître les problèmes alimentaires dans le monde et de renforcer la solidarité dans la lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté.

  • http://www.un.org/Depts/dhl/dhlf/food/index.html

    16-19 octobre 2011, Johannesburg (Afrique du Sud) – Agribusiness Forum 2011
    Thème : Inclure le secteur privé pour la croissance agro-alimentaire en Afrique. L’AgriBusiness Forum est l’un des événements-phare d’EMRC (ONG promouvant le développement durable par les partenariats avec le privé) visant à renforcer le secteur agro-alimentaire en Afrique, en encourageant les partenariats, les échanges de bonnes pratiques et en attirant les investisseurs.

  • http://www.emrc.be/documents/document/20110726152437-agribus_forum_programme_fr.pdf

    17-22 octobre 2011, Rome (Italie) – Comité sur la Sécurité Alimentaire Mondiale
    La trente-septième session du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) se tiendra à Rome du 17 au 22 octobre 2011. Pour rappel, le CSA sert de tribune, au sein du système des Nations Unies, pour l’examen et le suivi des politiques en matière de sécurité alimentaire mondiale. Il s’intéresse également aux questions ayant une incidence sur la situation alimentaire mondiale. Le Comité, établi dans le contexte de la crise alimentaire des années 1970, connait actuellement une ambitieuse réforme.

  • http://www.fao.org/cfs/fr/

    20-22 octobre 2011, Ouagadougou (Burkina Faso) – Atelier sous-régional de restitution de l’étude : « Etat des lieux des textes régissant la transhumance dans les pays membres de l’Autorité Liptako-Gourma »
    A l’initiative conjointe du Réseau Billital Maroobé (RBM) et de l’Autorité Liptako–Gourma (ALG) qui ont impulsé un processus d’harmonisation des textes régissant la transhumance dans l’espace ALG (Mali, Burkina Faso, Niger) en lien avec l’évaluation de la décision A/DEC.5//10/98 de la CEDEAO, Ces deux institutions organisent un atelier de restitution de l’étude intitulée « état des lieux des textes régissant la transhumance dans les pays membres de l’Autorité Liptako-Gourma ». Les principaux objectifs de cet atelier sont : * Partager et valider les résultats de l’étude et ses recommandations ; * favoriser une meilleure prise de conscience de la contribution qu’apporte le pastoralisme sur le plan économique, social, culturel et écologique, mais aussi dans le domaine de l’intégration des économies de la sous–région ; * favoriser une meilleure maîtrise des écueils à l’application effective des législations pastorales et des entraves à la transhumance transfrontalière dans l’espace de l’ALG ; * inciter les Etats à engager un processus d’harmonisation des législations régissant la transhumance tant au niveau des pays membres de l’ALG qu’au sein de l’espace communautaire ; * inciter les Etats à mettre en œuvre de façon effective le plan du d‘action de la CEDAO relatif à l’élevage et au pastoralisme. Cet atelier se déroulera à Ouagadougou, du 20 au 22 octobre 2011 Pour plus d’information, veuillez lire les termes de références de l’atelier joints à cet article : (télécharger sur site) Télécharger les termes de référence de cet atelier au lien ci-dessous :

  • http://www.inter-reseaux.org/agenda/article/20-22-octobre-2011-ouagadougou?var_mode=calcul

    3-4 novembre 2011, Cannes (France) – Sommet du G20
    Après le G8 qui a eu lieu les 26 et 27 mai le Sommet du G20 aura lieu du 3 et 4 novembre. Au programme, des réunions de ministres de l’agriculture, du travail, des affaires étrangères et de la lute contre le trafic de drogue du G8 et du G20, ainsi que la tenu du Forum pour le partenariat en Afrique.

  • http://www.coordinationsud.org/actualite/agenda-g8-et-g20-2011/

    17-20 novembre 2011, Nyeleni (Mali) – Conférence internationale « Stop à l’accaparement des terres »
    Si de nombreux colloques, articles, émissions ont parlé du sujet, jusque là la voix des paysans a peu porté. Il est temps de renforcer les alliances et d’élaborer des stratégies avec d’autres acteurs pour être efficace sur le terrain et dans les instances. Ainsi la Via campesina et la Coordination nationale des organisations paysannes (CNOP) du Mali s’associent pour sortir une feuille de route des organisations paysannes et ONG , pour combattre ces accaparements au niveau local, national et international.

  • http://www.viacampesina.org/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=613:conference-internationale-qstop-a-laccaparement-des-terresq-du-17-au-20-novembre-au-mali-village-nyeleni-a-selingue&catid=23:rrme-agraire&Itemid=36
Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser