The content bellow is available only in French.

publié dans Agenda du développement rural le 14 avril 2022

Mesurer et cartographier les violences frontalières en Afrique du Nord et de l'Ouest : perspectives politiques

CSAO/OCDE

Conflits, insécuritéAfrique de l’OuestAfrique du NordSahelWebinaire

du 19 avril 2022 au 19 avril 2022

Accéder à la ressource

Quel est le rôle des régions frontalières dans l’évolution des  conflits en Afrique du Nord et de l’Ouest ?

S’appuyant sur l’analyse de 170 000 événements violents entre 1997 et mi-2021, le nouveau rapport du CSAO/OCDE, Frontières et conflits en Afrique du Nord et de l’Ouest cartographie la géographie des violences dans les zones frontalières d’Afrique du Nord et de l’Ouest, où leur intensité est particulièrement élevée. La répartition des violences n’est pas homogène avec 87 % des événements et des victimes concentrés dans cinq pays : Burkina Faso, Cameroun, Libye, Mali et Nigéria. Au Sahel central, la propagation du conflit malien au-delà des frontières du Niger et du Burkina Faso est des plus préoccupante.

La présentation questionne pourquoi certaines zones frontalières sont plus violentes et leur rôle dans l’évolution des instabilités qui affectent la région depuis 20 ans. Face à la dimension transnationale croissante des conflits et groupes, le panel interroge les types de réponses politiques susceptibles de poser les jalons d’une paix durable.

Programme

OUVERTURE ET MODÉRATION

  • Dr Ibrahim Assane Mayaki, Président honoraire, Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) et Secrétaire exécutif, Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD)

PRESENTATION DU RAPPORT : FRONTIÈRES ET CONFLITS EN AFRIQUE DU NORD ET DE L’OUEST

  • Laurent Bossard, Directeur du Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE)
  • Dr Olivier J. Walther, Professeur assistant de  géographie, Groupe de recherche sur le Sahel, Université de Floride et consultant auprès du CSAO/OCDE

 PANEL POLITIQUE

Face au contexte politique actuel et à la complexification croissante des conflits transnationaux, comment les stratégies politiques et les acteurs internationaux peuvent-ils s’adapter et réagir ?

Panélistes:

  • Mme Emanuela Claudia Del Re, Représentante spéciale de l’Union européenne pour le Sahel
  • Ambassador Maman Sambo Sidikou, Haut représentant de la Mission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel (MISAHEL)
Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser