Le pastoralisme et la transhumance sont en proie à d’énormes défis qui questionnent le devenir de cette activité pourtant reconnue pour son immense contribution en termes d’apport de richesses économiques, sociales et culturelles. En plus des défis liés à la variabilité et aux changements climatiques, le pastoralisme fait face au défi de la dégradation de la situation sécuritaire. Dans un tel contexte, les Rugga (leaders traditionnels des éleveurs pasteurs et régulateurs de la transhumance) ont décidé de la mise en place d’une faitière sous régionale des leaders d’éleveurs et pasteurs de l’espace CEDEAO : la PRAO.

Pour assurer la mise en œuvre de sa vision et de sa mission, la PRAO s’est doté d’un document de planification stratégique 2022-2026. Il repose sur trois (3) piliers : (i) le renforcement de la résilience des éleveurs pasteurs ; (ii) la coopération mutli-acteurs transfrontalière ; (iii) la prévention et la lutte contre la radicalisation.

Le document de planification stratégique a été présenté et discuté lors d’une table ronde des partenaires techniques et financiers à Ouagadougou le 29 juillet 2022.

Lire le compte-rendu de la table ronde

Lire aussi discours d’ouverture du Ministre de l’Agriculture et des Ressources Animales et Halieutiques.

Stay informed⸱e!

Subscribe to our publications and newsletters to receive them directly in your mailbox.

  • This field is used for validation purposes only and should remain unchanged.

Other articles that might interest you