fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°270 - Spécial Jeunes ruraux

Dans ce bulletin, Inter-réseaux vous propose une sélection d’informations et de documents sur les jeunes ruraux, en particulier en Afrique de l’Ouest. Si vous connaissez d’autres ressources intéressantes non citées dans ce bulletin, n’hésitez pas à nous écrire ! Nous pourrons actualiser la version en ligne de ce bulletin.

Bonne lecture !

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural ([email protected]).

Tout déroulerTout enrouler

Enjeux de l’emploi


Banque africaine de développement, Centre de développement de l’OCDE, Programme des Nations Unies pour le développement, 2012
Selon ce rapport, les jeunes en Afrique sont aujourd’hui plus nombreux et plus instruits que jamais. Ils représentent une grande opportunité, mais aussi des défis énormes dans la mesure où, malgré la croissance économique soutenue de l’Afrique au cours de la dernière décennie, les emplois restent largement insuffisants pour les jeunes entrant sur le marché du travail. Face à ce problème, le rapport recommande de créer des emplois dans le secteur privé en instaurant des conditions propices au développement des entreprises de toute taille. Elle invite aussi les autorités à envisager le secteur informel et les zones rurales (en particulier les entreprises familiales non agricoles) sous une nouvelle perspective et y promouvoir également la création d’emplois.
http://www.africaneconomicoutlook.org/fr/thematique/youth_employment/


Banque mondiale, 2014
Onze millions de jeunes Africains devraient faire chaque année leur entrée sur le marché du travail au cours de la prochaine décennie. Malgré la croissance rapide des emplois salariés dans le secteur formel, la majorité de ces jeunes continueront de travailler dans de petites exploitations agricoles ou des entreprises familiales, qui génèrent souvent de très faibles revenus. Pour accroître les revenus des jeunes, les pouvoirs publics devront selon la Banque mondiale accélérer les réformes visant à améliorer le climat des affaires, renforcer l’éducation de base et améliorer l’accès à la terre, aux infrastructures, aux formations professionnelles et au crédit.
Lire une version abrégée du rapport (42 p, 2 Mo) :
http://www-wds.worldbank.org/external/default/WDSContentServer/WDSP/IB/2014/01/22/000333037_20140122105300/Rendered/PDF/840830V10Frenc00SSA0Abrege0Francais.pdf
Lire le rapport complet (283 p., 7 Mo) :
http://www-wds.worldbank.org/external/default/WDSContentServer/WDSP/IB/2014/01/22/000333037_20140122103542/Rendered/PDF/840830PUB0v20R00Box382131B00PUBLIC0.pdf


Organisation internationale du travail, 2013
L’Organisation internationale du travail (OIT) a également consacré un rapport aux enjeux et aux perspectives de l’emploi pour les jeunes. Il présente en annexe une série de chiffres sur l’emploi des jeunes dans le monde.
Lire le rapport (116 p.) :
http://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---dgreports/---dcomm/documents/publication/wcms_212423.pdf

Formation et insertion


SupAgro, juin 2014
En donnant la parole à des praticiens, des représentants agricoles, des responsables institutionnels et politiques, des chercheurs, des enseignants, ce colloque visait à mieux comprendre les conditions d’une installation durable des jeunes en agriculture familiale dans le contexte des pays du Sud aujourd’hui et à contribuer à la réflexion stratégique sur l’accompagnement de l’insertion des jeunes dans les agricultures familiales. Les documents du colloque ont été mis en ligne.
http://www.reseau-far.com/rencontres-et-partenariats/colloque-accompagner-linsertion-des-jeunes-en-agriculture-montpellier-2014.html


Réseau Far, 12-15 novembre 2014
Les actes du séminaire organisé à Rabat en novembre 2014 sur le thème « Rôles de la formation professionnelle agricole pour répondre aux défis des différentes formes d’agricultures en Afrique » ont été mis en ligne. Ils présentent des synthèses des différentes contributions réalisées lors des trois jours de séminaire, ainsi que des résumés des échanges et débats suivant ces contributions. Toutes les présentations ont également été mises en ligne.
Voir le site du séminaire :
http://www.reseau-far.com/rencontres-et-partenariats/rabat-2014.html
Lire les actes (62 p.) :
http://www.reseau-far.com/fileadmin/user_upload/Rencontres/Colloque_insertion_juin_2014/Actes_FAR_Rabat_novembre2014.pdf


Réseau Far
Le Réseau FAR (Formation agricole et rurale) est une plateforme d’échanges et de diffusion d’information sur la thématique de la formation agricole et rurale. Il organise notamment des séminaires visant à capitaliser les savoirs et à produire des références sur cette thématique. Le site web du réseau FAR regroupe des informations sur le réseau et les résultats de ses travaux.
http://www.reseau-far.com/


Iram, juin 2013
L’IRAM a organisé et animé sa journée d’études 2013 sur le thème de l’insertion socio-économique des jeunes ruraux. Cette journée a été l’occasion d’aborder une série d’enjeux : l’articulation des politiques publiques en faveur des jeunes et des dispositifs de formation et d’insertion, l’agriculture et la jeunesse face à la transformation du monde rural, les approches pour relever le défi de l’insertion des jeunes, la prise en compte des jeunes dans les stratégies de développement local des collectivités territoriales, l’accompagnement de l’installation des jeunes ruraux. L’agenda, les vidéos et les actes de la journée ont été mis en ligne.
http://www.iram-fr.org/iram-actualite-detail.php?produit=general&id_actu=71


Iram, janvier 2015
Cette étude a été structurée autour du questionnement central suivant : « Comment et à quelles conditions l’offre de formation professionnelle soutenue par les ONG peut-elle mieux contribuer à l’intégration des jeunes dans l’emploi durable ? ». Cette étude est destinée aux ONG impliquées ou souhaitant s’engager dans la formation professionnelle et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et aux acteurs publics, aux collectivités locales des pays du Sud et aux bailleurs de fonds susceptibles de tirer parti des expérimentations conduites par les ONG. Ce document synthétise les principaux enseignements détaillés et analysés dans le rapport final de l’étude et les 9 rapports de pays préparés par l’équipe de capitalisation à l’issue des missions de terrain réalisées dans le courant de l’année 2014 en en Afrique de l’Ouest (Bénin, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal), Afrique de l’Est (Ouganda), Afrique du Nord (Maroc), Amérique du Sud (Brésil), Asie du Sud-Est (Cambodge) et Europe (France).
Lire l’étude (36 p.) :
http://www.iram-fr.org/pdf-publications/675.pdf


AFD, Gret, juin 2013
La société civile a contribué à la mise en place de dispositifs d’insertion en Afrique. Certains ont déjà été repris par les collectivités et/ou les Etats. L’AFD a organisé une conférence sur le thème « L’insertion des jeunes en Afrique : comment la société civile inspire-elle l’action publique ? ». Deux articles ont été réalisés en support à cette conférence. Le premier propose des clés de lecture sur la notion d’insertion socioprofessionnelle et sur les réalités qu’elle recouvre en Afrique subsaharienne (ASS). Le second article le prolonge et porte plus spécifiquement sur les actions des institutions publiques et des organisations de la société civile qui interviennent en appui à l’insertion des jeunes en Afrique subsaharienne, en questionnant plus particulièrement les apports des organisations de la société civile à la réflexion et à l’action publique sur ce thème.
Lire la synthèse de la conférence (26 p.) :
http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PRESSE/ID4D/pdf/Compte-rendu-conf%C3%A9rence-id4d-insertion-jeunes-afrique.pdf
Lire la note « L’insertion des jeunes en Afrique subsaharienne - De quoi parle-t-on ? » (13 p.) :
http://www.gret.org/wp-content/uploads/Insertion-des-jeunes-en-ASS_1.pdf
Lire la note « L’insertion des jeunes en Afrique subsaharienne - Quelles valeurs ajoutées des actions des OSC ? » (22 p.) :
http://www.gret.org/wp-content/uploads/Insertion-des-jeunes-en-ASS_2.pdf


Commission Agriculture et Alimentation (C2A) de Coordination Sud, septembre 2014
L’insertion socioprofessionnelle de la jeunesse et l’agriculture sont des grands enjeux. Au Sud, les moins de 15 ans représentent 28% de la population mondiale et 47% en Afrique subsaharienne (croissance démographique jusqu’à 3%/an). L’exode rural des jeunes vers les bidonvilles est massif, entrainant un vieillissement des producteurs. En 2050, 27 millions de jeunes africains arriveront annuellement sur le marché du travail, la plupart sans qualification (seuls 40% d’entre eux étaient inscrits en première année de secondaire en 2011). La mise en place d’une offre éducative et de formation professionnelle est indispensable pour leur avenir. Ce sujet progresse peu à peu dans l’agenda international.
Lire la note (4 p.) :
www.coordinationsud.org/wp-content/uploads/Notes-C2A-N19.pdf


Fert, Fifata, CNEAP, décembre 2013
Ce rapport d’évaluation vise à contribuer à tirer les premiers bilans de la mise en place de 4 collèges agricoles en milieu rural à Madagascar, dont l’objectif est de former les jeunes fils et filles d’exploitants agricoles au métier d’agriculteurs et d’agricultrices. Ce rapport détaille les objectifs, les ressources humaines et budgétaires ainsi que le fonctionnement de ce programme en place depuis 12 ans. Il en présente les forces et les limites, afin d’alimenter la réflexion sur la formation professionnelle agricole.
Lire le rapport (13 p.) :
http://www.fert.fr/wp-content/uploads/2014/02/MDG_Evaluation_Colleges-agricoles_Resum%C3%A9_Iram_2013.pdf?ebede6


Agropolis international
Cette bibliothèque sur la formation agricole et rurale pour le développement propose des documents d’actualité (analyses, études, rapports, comptes-rendus d’actions et de manifestations…) qui rendent compte des enjeux de la formation professionnelle et technique dans le développement agricole et rural et des démarches effectuées pour la conception, la rénovation, le suivi, l’évaluation de dispositifs de formation professionnelle de masse.
http://www.agropolis.fr/formation/formations-agricoles-rurales-bibliotheque.php


MFR, 2014
Les Maisons familiales rurales sont des centres de formation qui proposent aux jeunes un enseignement professionnel associé à une formation générale. Les MFR ont publié un ouvrage sur leur expérience, recueillant de nombreux témoignages de jeunes ruraux sur leurs parcours. Une courte note résume ce livre.
Lire la note (12 p.) :
http://www.mfr.asso.fr/mfr-dans-le-monde/Documents/PLAQUETTE%20INTERNATIONAL_BD_DEF.pdf


CNCR, novembre 2014
Du 7 au 10 octobre 2014 à Dakar, le Collège des Jeunes du CNCR (Sénégal) a organisé un atelier de réflexion sur les attentes des jeunes ruraux en matière d’installation et un panel sur la stratégie nationale d’installation des jeunes en agriculture. Ce document rend compte des réflexions et des débats échangés lors de ces deux événements.
Lire le rapport (26 p.) :
http://inter-reseaux.org/ressources/article/rapport-des-activites-du-college?lang=fr



Juillet 2014
Une conférence ministérielle 2014 sur l’emploi des jeunes - « Améliorer, à travers le développement de compétences et la création d’emplois, l’accès des jeunes au monde du travail » - s’est tenue à Abidjan, du 21 au 23 juillet 2014. Elle a abordé les questions de formation, d’insertion professionnelle et d’emploi des jeunes. Les discours, rapports pays et déclarations liées à cette conférence sont en ligne.
http://www.adeanet.org/min_conf_youth_skills_employment/fr

Jeunes et agriculture


Bruno Losch, mai 2013 et janvier 2014
Ces documents examinent les caractéristiques de la croissance de la population active en Afrique, marquée par le poids des actifs résidant en milieu rural. Ils dressent ensuite un état des lieux sur les secteurs d’activité et d’emploi pour s’intéresser aux différentes alternatives existantes en termes de capacité sectorielle d’absorption de la main d’œuvre. Ils recommandent de donner la priorité à l’accompagnement des activités existantes, qui sont très majoritairement celles de l’informel urbain et de l’informel rural. L’agriculture – plus précisément les exploitations familiales – devrait selon l’auteur être la cible prioritaire de l’action publique.
Lire la note en français « Changement structurel et emploi en Afrique Etat des lieux et enjeux de développement » (26 p.) :
http://www.nepad.org/sites/default/files/3f%20emploi%20en%20Afrique%20theme%203%20papier%20cirad%20Fr.pdf
Lire l’article en anglais « African Youth in Agriculture and Rural Development » (9 p.) :
https://agritrop.cirad.fr/573011/1/document_573011.pdf



Unu-Wider, avril 2014
Ce rapport produit par l’Université des Nations Unies examine l’intérêt porté actuellement vers l’agriculture en tant que solution au problème du chômage des jeunes en Afrique. Un regard critique est porté sur les programmes cherchant à attirer les jeunes vers l’agriculture, considérés irréalistes et en décalage avec les environnements économiques et sociaux locaux. Cette approche fait appel aux concepts de transition et mobilité sociales, en mettant en évidence la diversité au sein du monde rural.
Lire le rapport (23 p.) :
http://www.future-agricultures.org/publications/research-and-analysis/working-papers/doc_download/1861-young-people-agriculture-and-employment-in-rural-africa



Roger Blein, Bio Goura Soulé, Grain de sel nº 67-70 (juillet 2014–juin 2015)
L’agriculture familiale est-elle une réponse au sous-emploi des jeunes ? Ce n’est pas si sûr, selon les auteurs. L’amenuisement des facteurs de production par actif est une des sources de la pauvreté. Il faut dès lors accroître la productivité du travail, limiter le nombre d’actifs agricoles et promouvoir l’emploi en amont et en aval de la production pour absorber l’excédent de main d’œuvre agricole.
Lire l’article (2 p.) :
http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/p.24-25_gdsaf.pdf



FAO, CTA, FIDA, août 2014
Cette publication aborde les enjeux majeurs auxquels sont confrontés les jeunes souhaitant s’investir d’avantage dans le secteur agricole. Ces six enjeux sont les suivants : accès au savoir, à l’éducation et à l’information ; accès à la terre ; accès aux services financiers ; accès aux métiers de l’environnement (emplois-verts) ; accès aux marchés ; engagement dans les débats politiques. Une session spéciale du Forum paysan du Fida avait également été consacrée en 2012 aux jeunes en agriculture. Une synthèse des échanges a été publiée, en anglais, en français et en espagnol.
Télécharger la publication (129 p.) :
http://www.cta.int/images/documents/jeunesse-agriculture-enjeux-et-solutions-cta-fao-ifad.pdf
En anglais :
www.ifad.org/english/youth/publications/cta_fao_ifad_f.pdf
Retrouver les documents en français, en anglais et en espagnol relatifs au Forum paysan 2012 :
http://www.ifad.org/farmer/2012/youth/index.htm



Montpellier Panel, juin 2014
Ce document propose une série de recommandations visant à rendre l’agriculture plus attractive pour les jeunes. Parmi celles-ci : améliorer l’accès au marché, soutenir la création d’entreprises agroalimentaires en zone rurale ou encore favoriser et renforcer l’« esprit entrepreneurial » et les capacités des jeunes agriculteurs et entrepreneurs via l’assistance technique et la formation.
Lire le rapport (28 p.) :
http://ag4impact.org/wp-content/uploads/2014/07/MP_Report_2014.pdf



Organisations de la société civile, 4 septembre 2014
Des jeunes agriculteurs de plus de 60 pays se sont retrouvés à Bordeaux à l’invitation du syndicat français Jeunes Agriculteurs et d’Afdi (Agriculteurs français et développement international) pour débattre de la reconnaissance mondiale du métier d’agriculteurs, de l’installation et du rôle des jeunes dans le développement agricole et du modèle de l’agriculture familiale. Un manifeste a été publié, revendiquant (i) la reconnaissance du métier d’agriculteur au sein de l’Organisation internationale du travail, (ii) la création d’un mécanisme de représentation des agriculteurs au sein du Comité sécurité alimentaire de la Fao, et (iii) la réactivation des ministérielles agricoles au sein du G20 et l’organisation d’un groupe de réflexion de la profession agricole, le F20, capable de porter une force de proposition sur les enjeux qui seront traités par les ministres de l’Agriculture.
Lire le manifeste (7 p.) :
http://www.agriculturesnetwork.org/magazines/west-africa/30-3/manifeste-international-des-jeunes-agriculteurs



Le YPARD (Young Professional for Agricultural Development) est un mouvement international de jeunes professionnels engagés pour les jeunes professionnels dans le développement agricole. Le site se veut être une plateforme globale de communication et de discussion en ligne pour permettre aux jeunes professionnels du monde entier de contribuer à un développement agricole innovant. Le site contient notamment une « e-bibliothèque » regroupant de nombreuses ressources sur les jeunes et l’agriculture.
http://www.ypard.net/fr

Aspirations des jeunes ruraux


Future Agricultures, juin 2010
Cette note s’intéresse à la manière dont les aspirations des jeunes sont façonnées et influencées par le contexte économique, les normes et coutumes sociales, l’influence des aînés, les médias et plus largement le contexte agraire. Elle émet ensuite une série d’hypothèses sur les implications en termes de politiques agricoles.
Lire l’étude (15 p.) :
http://www.future-agricultures.org/publications/research-and-analysis?task=doc_download&gid=1067



Ben White, International Institute of Social Studies, 2011
Si le désintérêt des jeunes pour l’agriculture est certainement un « fait », l’auteur de cette note invite à ne pas le prendre comme une donnée établie mais à chercher les raisons pouvant expliquer ce faible intérêt. Il insiste en particulier sur la difficulté d’accès de jeunes ruraux de plus en plus éduqués à la terre, dans un contexte marqué notamment par des structures locales donnant majoritairement le contrôle des terres aux générations aînées et par une concentration et un accaparement des terres croissants.
Lire l’étude (36 p.) :
http://www.iss.nl/fileadmin/ASSETS/iss/Documents/Speeches_Lectures/Ben_White_valedictory_web.pdf
Lire un article plus court du même auteur (10 p.) :
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1759-5436.2012.00375.x/epdf



Future Agricultures, mars 2013
Quelles sont les attentes et les aspirations des jeunes hommes et femmes vivant dans les zones rurales ? Quelles sont les contraintes et les opportunités pour les jeunes qui souhaitent s’engager dans une activité agricole productive ? De quelle manière les politiques peuvent-elles apporter un soutien de meilleure qualité aux jeunes pour qu’ils réussissent à prendre part au secteur de l’agroalimentaire ? Cette note apporte des éléments de réponses à ces questions.
Lire la note (12 p.) :
http://www.future-agricultures.org/publications/research-and-analysis/briefings-politiques/1750-les-jeunes-et-l-agroalimentaire-aspirations-opportunites-et-defis/file

Migrations


Ipar, octobre 2014
Le projet « Emploi des jeunes et migration en Afrique de l’Ouest » (EJMAO) vise à explorer les politiques susceptibles de relever les défis de l’emploi auxquels les sociétés ouest-africaines font face. Pour ce faire, la recherche vise à améliorer la compréhension des défis auxquels les jeunes font face dans les zones rurales et à analyser des modèles de migrations et des activités urbaines dans lesquelles les jeunes s’engagent dans les villes
Voir une vidéo de présentation des résultats du projet EJMAO, par Dr Ibrahima Hathie, directeur de recherche à l’Ipar (27’) :
https://www.youtube.com/watch?v=4QpW4k3dKug&feature=youtu.be&list=UUbk-q0VSj1vyUs1lUukxOqQ
Lire le rapport (106 p.) :
http://idl-bnc.idrc.ca/dspace/bitstream/10625/54153/1/IDL-54153.pdf

Mobilisation


Afrique contemporaine, 2005 (n° 214)
Ce dossier, dont la coordination a été confiée à Jean-Pierre Chauveau, se caractérise par une démarche essentiellement anthropologique et historique pour examiner la place et l’influence actuelles de la jeunesse en milieu rural en Afrique de l’Ouest. L’une des leçons d’ensemble qui s’en dégage est que l’origine des conflits armés qui frappent cette zone se trouve tout autant dans l’insatisfaction de la jeunesse rurale (et notamment son accès restreint à la terre) que dans les revendications des jeunes urbanisés. L’analyse proposée dégage aussi une notion rassemblant ces deux thématiques en apparence opposées, en insistant sur le phénomène des jeunes « rurbains », ceux qui sont retournés vers leur terroir ancestral faute de perspectives satisfaisantes en ville, dans un contexte de récession ou stagnation économique et de crise administrative et budgétaire des Etats post-coloniaux.
https://www.cairn.info/revue-afrique-contemporaine-2005-2-page-5.htm



CNCR
Cette vidéo présente sous forme de diapositives le collège des jeunes du Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) au Sénégal, sa mission, ses orientations stratégiques et son mode de fonctionnement. Vous trouverez également ci-dessous un lien vers le rapport annuel 2014 du collège des Jeunes du CNCR.
Voir le diaporama :
https://www.youtube.com/watch?v=0ElJHzmppEI
Lire le rapport annuel (35 p.) :
http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/cj_rapport_annuel_2014.pdf



Ifpri, mars 2014
Cette étude vise à comprendre les déterminants de l’engagement des jeunes dans les processus politiques agricoles, en prenant comme étude de cas le Malawi. Elle identifie un certain nombre de facteurs importants, parmi lesquels : le clientélisme politique, l’existence d’infrastructures sociales ou encore l’accès à l’information et à l’éducation. L’étude montre aussi que les jeunes en agriculture ont peu d’interactions directes entre eux, ce qui explique en partie leur très faible influence sur les politiques. La création de plateforme de jeunes agriculteurs est selon les auteurs un préalable indispensable à leur influence sur l’élaboration des politiques agricoles.
Lire l’étude (32 p.) :
http://www.ifpri.org/cdmref/p15738coll2/id/128109/filename/128320.pdf

Politiques publiques


DATE
Youth Policy est un think tank et une maison d’édition, qui travaille sur les thématiques en lien avec les politiques, la recherche et les médias relatifs à la jeunesse. La librairie en ligne rassemble des milliers de documents. Le site a notamment publié une carte et un inventaire des politiques relatives à la jeunesse dans le monde. L’inventaire fournit les liens vers les documents de politique correspondant.
Visiter le site :
http://www.youthpolicy.org/
Carte des pays ayant développé une politique sur les Jeunes :
http://www.youthpolicy.org/blog/youth-policy-reviews-evaluations/state-of-youth-policy-2014/
Inventaire des politiques :
http://www.youthpolicy.org/nationalyouthpolicies/
Lire le rapport 2014 de l’état des politiques relatives aux jeunes (84 p.) :
http://www.youthpolicy.org/library/wp-content/uploads/library/2014_State_Youth_Policy_2014_En.pdf



IITA, janvier 2015
Le Nigeria a récemment lancé deux initiatives pour favoriser l’emploi des jeunes en agriculture : le « Youth Employment in Agriculture Program » (YEAP) et le « Fund for Agricultural Finance in Nigeria » (FAFIN).
Lire une brève présentation des deux programmes :
https://iitayouthagripreneurs.wordpress.com/2015/01/05/nigeria-targets-youths-in-new-initiatives/
Télécharger la brochure de présentation du « Youth Employment in Agriculture Programme » (38 p.) :
http://www.fmard.gov.ng/images/uploads/other_media/YEAP2.pdf
En savoir plus sur le « Fund for Agricultural Finance in Nigeria » :
http://www.fafinnigeria.com/

Nouvelles technologies


Lancé par le CTA, le projet ARDYIS (Agricultural, Rural Development and Youth in the Information Society) est de sensibiliser les jeunes aux opportunités qu’offrent l’agriculture et le développement rural et de renforcer leurs capacités dans l’utilisation des TIC dans ces domaines. Il vise également à attirer l’attention des jeunes en leur faisant découvrir les nombreuses options innovantes et inspirantes que l’agriculture leur offre lorsqu’ils maîtrisent les TIC.
Visiter le site du projet :
http://ardyis.cta.int/fr
Lire l’étude « TIC et Agriculture : Façonner l’avenir du développement rural des pays ACP grâce aux nouvelles technologies » (68 p.) :
http://publications.cta.int/media/publications/downloads/1728_PDF.pdf
Lire le rapport du débat électronique « Youth sustaining family farming through ICTs » organisé en 2014 (23 p.) :
http://bit.ly/1uzRgxM



IED Afrique, mars 2011
Ce numéro vise à permettre aux acteurs de s’inspirer des bonnes pratiques, notamment l’utilisation de plus en plus accrue des Technologies de l’information et de la communication (Tic), des mesures incitatives pour une plus grande implication des jeunes, de certains programmes et projets pour une agriculture moderne et compétitive.
http://www.agriculturesnetwork.org/magazines/west-africa/jeunes

Documents transversaux


Loïc Barbedette, avril 2015
Le sociologue Loïc Barbedette a réalisé une note de lecture suite à la publication par le GRAD d’un dossier consacré aux jeunes ruraux en Afrique de l’Ouest. Ce dossier présente une quarantaine d’entretiens réalisés en grande partie par Bernard Lecomte entre 2009 et 2013 avec des jeunes ruraux qui parlent de leur condition au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Sénégal, au Togo et en Europe, avec leurs aînés qui parlent de la jeunesse, et avec quelques jeunes témoins européens qui croisent leurs regards avec ceux des jeunes africains. Dans cette note, Loïc Barbedette développe quelques réflexions suite à la lecture de ces entretiens.
Lire la note (2 p.) :
http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/Jeunes_ruraux_d_Afrique_de_l_Ouest.pdf
Lire un extrait du dossier du GRAD :
http://grad-s.net/2013/03/27/en-milieu-rural-dafrique-de-louest-vers-dautres-facons-de-decider-entre-les-aines-et-les-jeunes/


Benoit Coquard pour l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), mars 2015
Cette revue de littérature recense des travaux de sciences sociales – principalement des enquêtes de sociologie mais aussi quelques travaux d’histoire et de géographie – avec pour objectif de synthétiser les connaissances sur les jeunes ruraux. Qu’en est-il, pour l’essentiel, de leurs conditions d’existences, visions du monde, différences éventuelles vis-à- vis des jeunes urbains ? De façon sous-jacente, cette revue propose aussi de comprendre comment ces jeunes qui vivent loin des grandes villes ont été traités par les sciences sociales en tant qu’objet de recherche.
Télécharger le rapport (46 p.) :
http://www.injep.fr/sites/default/files/documents/Rural_coquard_DEF.pdf


Alternatives rurales, juin 2015
La revue Alternatives Rurales a pour objectif d’offrir un espace de communication, réflexion et débat sur le développement rural et agricole au Maroc, mais aussi dans d’autres pays de la région. Ce hors-série présente un ensemble d’articles et de témoignages sur les jeunes ruraux aujourd’hui au Maroc et en Algérie : leurs aspirations, les contraintes auxquelles ils font face pour trouver leur place dans le monde rural, mais aussi comment les jeunes utilisent les ressources à leur disposition et se saisissent des opportunités existantes. Le numéro donne la parole à ces jeunes mais aussi aux administrations publiques en charge d’accompagner leur insertion socio-économique.
http://alternatives-rurales.org/hors-serie-jeunes-ruraux/


Cahiers Agricultures, à paraître à l’automne 2015
Le numéro d’automne 2015 de la revue Cahiers Agriculture (à paraître au moment de la réalisation de ce bulletin) est consacré aux jeunes ruraux au Maghreb.
http://www.jle.com/fr/revues/agr/revue.phtml


Inter-réseaux, mars-mai 2007 (n°38)
Un premier numéro de la revue Grain de sel (1999) avait été consacré aux jeunes en agriculture. Quelques années plus tard, un second numéro s’est de nouveau intéressé aux jeunes agriculteurs africains. Il mettait en évidence les nombreuses difficultés rencontrées par les jeunes (accès à la terre, manque de moyens, manque de formation…). Il interrogeait également les initiatives des organisations paysannes envers les jeunes ruraux. Au-delà de la volonté affichée par les décideurs politiques, ce numéro insistait sur la faiblesse des soutiens concrets destinés aux jeunes en Afrique.
Lire le numéro :
http://inter-reseaux.org/IMG/pdf_GdS38.pdf
Retrouver le numéro publié en mars 1999 :
http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/GDS-12-2.pdf


Fida, 2014
Le Fida a financé plusieurs projets concernant spécifiquement des jeunes dans des zones rurales. Sur la base de ces actions, il a publié une série de documents. Le premier (« Leçons apprises - Appui des projets du FIDA aux jeunes ruraux ») résume et analyse les conclusions tirées des projets favorables aux jeunes ruraux. Une note d’orientation présente les étapes qui pourraient être suivies avant et pendant la conception d’un programme/projet dont bénéficieraient les jeunes femmes et hommes en milieu rural. La note de politique présente quelques faits marquants sur les jeunes ruraux dans le monde puis passe en revue les différentes approches politiques envisageables pour relever les défis auxquels ces jeunes sont confrontés.
Lire le rapport « Leçons apprises - Appui des projets du FIDA aux jeunes ruraux » en français (44 p.) :
www.ifad.org/knotes/youth/youth_f.pdf
Retrouver les versions anglaise et espagnole :
www.ifad.org/knotes/youth/index.htm
Lire la note d’orientation (16 p.) :
http://www.ifad.org/pub/ruralyouth/youth_guidancenote_f.pdf
Lire la note de politique (16 p.) :
http://www.ifad.org/pub/ruralyouth/youth_policybrief_f.pdf


FAO, 2013 (vol. 28, n°1)
Ce numéro de Nature & Faune met le focus sur « La place de la jeunesse africaine dans l’agriculture, les ressources naturelles et le développement rural ». Il compte vingt et un articles portant notamment sur les liens entre les jeunes et les sujets suivants : les migrations, le rôle de la formation professionnelle, l’entreprenariat, la gestion des ressources naturelles ou encore le marché du travail.
Lire la revue (118 p.) :
http://www.fao.org/docrep/019/as290f/as290f.pdf

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


1 commentaire

  • rasolonjatovo toky 29 novembre 2015 13:53:58

    est qu’ il y a des recrutement ; de jeunes techenciens agricole ;sur l’ accopagment des jeunes surtout a madagascar


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS