The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 12 décembre 2016

Un risque majeur: l’accaparement des terres à l’échelle planétaire. Entretien avec Joseph Comby et Michel Merlet

AGTER/Michel Merlet (AGTER)

Accaparement des terresFoncier et politiques foncièresEntretien

Accéder à la ressource

Cet entretien réunit deux acteurs qui observent l’évolution des territoires dans un sens bien particulier : celui de leur acquisition à l’échelle planétaire, une acquisition qui prend la forme d’un accaparement aux conséquences dramatiques. Un phénomène qui participe de la mondialisation économique, de l’évolution des techniques et de la financiarisation du capitalisme internationalisé qui ne voit plus dans la terre cultivable qu’une valeur virtuelle et non pas territoire cultivé et habité. Le premier, Joseph Comby, est économiste. Il anime depuis longtemps la revue foncière www.revue-fonciere.com. Le second, Michel Merlet, est agronome. Il est l’un des piliers de l’association Agter, un réseau international de personnes qui réfléchissent à l’amélioration de la gouvernance de la terre, de l’eau et des ressources naturelles et travaillent à la formulation de propositions et d’alternatives (on pourra consulter les sites de l’association www.agter.asso.fr et www.agter.org.)

Si cet entretien s’efforce de dresser un état des lieux, d’observer le rôle des entreprises et des Etats, si J. Comby et M. Merlet ne se nourrissent pas d’illusions, ils suggèrent des leviers possibles tant du côté de la gouvernance locale et globale, du droit et du respect de pratiques collectives dans l’usage de la terre. « Tous urbains » est synonyme de « tous terriens » au sens où nous n’avons qu’une seule et même terre. Tel est le sens de notre finitude dans un univers économique qui ne connaît plus de limites.

Olivier Mongin et Vincent Renard

Lire l’entretien

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser