The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 8 juin 2009

Un pas considérable vers un véritable engagement de la FAO en faveur des droits des paysans ?

Via Campesina

Semences

Accéder à la ressource

À la suite de la réunion du Traité international sur l’utilisation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (TRIPA) de la FAO, qui s’est tenue en Tunisie, les organisations de la société civiles présentent un communiqué relativement positif sur les décisions prises. Lors de cette rencontre qui réunissait des représentants de 121 pays, les gouvernements ont convenu, entre autres, que les pays membres « devront » (sont encouragés) à examiner toutes les mesures affectant les droits des paysans et supprimer les barrières empêchant les agriculteurs de stocker, échanger ou vendre leurs semences. Cela va à l’inverse d’une position soutenue par le Canada et des grandes entreprises productrices de semences. Il est donc reconnu le rôle important des paysans dans la préservation des semences locales et leurs rôles dans le maintien de la biodiversité. Cependant les organisations de la société civiles notent que le budget nécessaire pour l’application de cette résolution et qui est estimé à 116 millions de dollars sera loin de suffire et n’est pas encore acquis. De nombreuses questions n’ont pas encore était élucidées/clarifier, les efforts dans ce domaine doivent se poursuivre.
Les textes officiels sont disponibles sur le site du traité.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser