Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 20 mai 2011

Techniciens et agriculteurs récupèrent les sols riches en sel

IPS

Sols et gestion de la fertilitéSénégal

Accéder à la ressource

Dans les régions de Fatick et de Kaolack (centre du Sénégal) et de la Casamance, dans le sud, agronomes et agriculteurs s’activent à restaurer des terres riches en sel afin de les rendre cultivables.

La technique, qui permet de récupérer ces sols riches en sel en vue de les valoriser pour un meilleur rendement agricole, consiste à mettre en place une pépinière forestière, de reboisement d’espace et de construction de digues anti-sel.

«Il y a environ 10 ans, personne ne cultivait du riz ici. Mais avec la technique de récupération du sol salé par le reboisement et la construction d’une digue anti-sel, on peut cultiver sur ces surfaces…pour une meilleure production», a déclaré à IPS, Ndèye Diaffé Ndiaye Diouf, coordinatrice de l’association Femme, enfance, environnement (FEE), à Fatick.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser