The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 17 mai 2019

Rapport : Le financement mixte dans les pays les plus pauvres. La nécessité d’une approche améliorée

Overseas development institute

FinancementSecteur privé et développementEtude, rapport

Accéder à la ressource

Le financement mixte utilise l’aide publique au développement pour mobiliser des investissements privés, afin de stimuler la croissance économique et de créer des emplois qui permettront de réaliser l’objectif faim « zéro ».

Ce rapport, du Overseas development institute fournit des éléments concrets pour alimenter et éclairer le débat sur le rôle du financement mixte dans la réduction du déficit de financement pour le développement durable dans les pays en développement.

Il analyse les volumes de financements privés mobilisés et estime les ratios de levier afin d’évaluer l’importance et le potentiel du financement mixte ; il dresse un état des lieux du financement mixte par groupes de pays et par secteurs économiques ; il concentre son analyse sur les pays à faible revenu (PFR), qui ont le plus besoin de financements supplémentaires, et identifie les facteurs susceptibles de limiter le potentiel du financement mixte dans ces pays. Le rapport examine aussi les portefeuilles d’investissement des plus grands et des plus importants acteurs du financement mixte.

En savoir plus sur le dite de ODI : ici

Lire le rapport en anglais (PDF, 76 pages, 2.44 Mo) : ici

Pour en savoir plus sur le financement mixte, lire le Bulletin de veille n°352 sur : L’implication du secteur privé dans le financement de l’agriculture africaine

Au sujet de la transformation de l’aide publique au développement comme levier de l’investissement privé, lire aussi le chapitre 3 « Mobiliser les acteurs privés pour financer l’agriculture » (p.21) de la publication d’Inter-réseaux – Issala – SOS Faim Belgique sur Le rôle croissant du secteur privé dans les politiques agricoles et alimentaire en Afrique .

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser