Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’Accord de Cotonou, révisé en 2010, répète à l’infini que son objectif central est de permettre aux pays ACP d’éradiquer la pauvreté et la faim et de favoriser leur intégration régionale. En réalité l’imposition à l’Afrique de l’Ouest (AO) – qui regroupe les 15 Etats de la CEDEAO et la Mauritanie – de ratifier l’APE régional avant le 1er octobre 2014 aurait les effets inverses.
Cette note préparée par J. Berthelot à la demande du ROPPA (Réseau des organisations paysannes et producteurs agricoles d’Afrique de l’Ouest) à l’occasion de sa Convention tenue à Niamey du 15 au 19 juin 2014, résume les principales raisons juridiques, économiques et politiques, pour lesquelles il faut refuser de signer et ratifier les APE, ici celui de l’AO.

Lire la note (7p.)
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Pourquoi_la_CEDEAO_ne_doit_pas_signer_l_APE_9_juillet_2014.pdf

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser