Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 16 août 2016

Note : La ratification irréfléchie de l’APE intérimaire du Ghana, basée sur des données fausses

Jacques Berthelot

Accords de Partenariats Economiques (APE)GhanaAnalyse, synthèse

Jacques Berthelot a rédigé une note suite à la ratification par le Ghana de l’APE intérimaire avec l’Union européenne, le 3 août 2016. Selon cette note, publiée en anglais et en français, le Parlement du Ghana s’est « tiré une balle dans le pied » en signant cet APE intérimaire, « obéissant au Gouvernement qui a lui-même préféré céder aux puissantes pressions des multinationales d’agribusiness que d’écouter les avertissements de tous les acteurs de la société civile, de l’Association de l’Industrie Ghanéenne au Conseil Chrétien, au mouvement des syndicats, aux organisations de la société civile et aux organisations paysannes ».

Lire la note en français (7 p.)

Lire la note en anglais (7 p.)

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser