Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 28 février 2011

Malawi, les champs captifs de Monsanto

Libération (France)

OGMSemencesMalawi

Accéder à la ressource

Reportage
Arrivés sur fond de famine, l’américain et son allié Seedco se servent du pays, devenu dépendant de leurs semences stériles, comme vitrine en Afrique.
Titha cultive une petite parcelle de terre dans le village de Muzu, à une quarantaine de kilomètres de Lilongwe, la capitale du Malawi. Sur un demi-hectare de champs, elle récolte seule le maïs, pour la subsistance de ses trois enfants. Mal nourris, les yeux tristes, ils se cachent dans sa jupe à la vue des visiteurs. Ils ne vont pas à l’école, et Titha n’y est jamais allée non plus. Mais il y a deux ans, la vie s’est adoucie à Muzu. Titha a reçu un sac de semences hybrides Monsanto – provenant de deux plantes parentes différant par un ou plusieurs gènes – grâce au programme de subventions du gouvernement pour les petits agriculteurs. (…)

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser