The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 31 octobre 2012

L’évolution du conseil agricole au Nord Cameroun, source d’incertitudes pour les conseillers

Cahiers Agricultures

Conseil à l’exploitation familialeConseil agricoleConseil de gestionCameroun

Accéder à la ressource

En Afrique subsaharienne, de nombreux organismes d’appui aux producteurs rencontrent des difficultés pour développer une approche participative de conseil agricole. Notre recherche visait, dans le cas d’une organisation hiérarchique, la Société de développement du coton du Cameroun (SODECOTON), à analyser le fonctionnement d’un nouveau dispositif de conseil agricole, complémentaire à celui de la vulgarisation. Des enquêtes ont été réalisées auprès des agents et des producteurs sur leur niveau de maîtrise de la nouvelle approche participative de conseil. Malgré l’engouement des agents et des producteurs pour le conseil, la méthode n’est pas suffisamment adaptée au contexte de la zone cotonnière, principalement à cause du profil inadéquat des agents et du faible niveau de formation des producteurs. La mise en œuvre du conseil demande des ajustements importants du dispositif qui sont sources d’incertitudes pour la SODECOTON et ses agents. L’environnement économique et institutionnel peu favorable n’incite pas la SODECOTON à engager les réformes nécessaires. Il apparaît que la mise en œuvre du conseil doit être conçue comme une composante d’un système d’innovation agricole impliquant plus d’acteurs (État, formation et recherche agricoles, fournisseurs de services).

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser