The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 6 mai 2014

« Les semences améliorées contribuent entre 15-40% au rendement agricole »

Accéder à la ressource

Dans le domaine de la recherche, la promotion des semences améliorées est une priorité du gouvernement burkinabè. A travers cette interview accordée à Sidwaya, le directeur adjoint chargé des programmes de l’Institut de l’environnement et de la recherche agricole (INERA), maître de recherche en malherbologie, Hamidou Traoré, dévoile les enjeux de la production semencière pour le développement du secteur agricole du pays.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser