Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 13 juillet 2010

Le sorgho : quand agriculture rime avec biodiversité

Gestion des ressources naturellesSorghoNiger

Accéder à la ressource

Doublement de la population, pression démographique, baisse des précipitations, appauvrissement des sols… : depuis 30 ans, l’Afrique sub-saharienne subit de profondes perturbations. Ces dernières sont susceptibles d’engendrer des changements dans les pratiques agricoles, et donc une forte érosion de la biodiversité des plantes cultivées telles que le sorgho ou le mil, qui sont la base de l’alimentation dans la région.
Pourtant, il n’en est rien : une étude menée au Niger par des chercheurs de l’IRD, du CIRAD et leurs partenaires nigériens 1 vient de montrer que la richesse génétique de cette céréale s’est maintenue, voire a augmenté. Permettant de choisir les variétés les plus adaptées, cette diversité est un atout pour l’agriculture dans le contexte actuel de bouleversements sociaux et environnementaux.

La fiche 351 sur le Sorgho est disponible sur cette page

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser