Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

The content bellow is available only in French.

Au Bénin

  • Les riziculteurs locaux dénoncent le don japonais.
  • La Commission Européenne délègue la mise en ouvre du Projet d’Appui à la Filière Riz (PAFIRIZ) à la Coopération Technique Belge.

Au Burkina

  • Accès des femmes à la terre : «Le problème est qu’on leur donne verbalement le terrain, si bien qu’on peut le leur retirer facilement».
  • Le prix plancher du riz paddy fixé à 128,08 FCFA/Kg.
  • Tenue du forum des acteurs de la filière rizicole pour essayer de trouver des solutions à la commercialisation.

En Côte Ivoire

  • Les producteurs de semences ont arraché par appel d’offres une bonne part du marché d’achat de semences de la Fao, au détriment des grandes firmes internationales.
  • Le Japon fait un don de 45 millions Fcfa dans le cadre du « Projet de développement agricole dans le domaine de la riziculture par l’augmentation de la capacité technique et commerciale ».

Au Ghana

  • Le Ministre d’agriculture annonce que le Ghana pourrait arriver à l’autosuffisance en riz dans 2 ans et lancement d’un projet pour la collecte de donnés sur la production nationale du riz.
  • La compagnie FINATRADE s’engage à collaborer avec l’interprofession du riz (GRIB) pour augmenter la production locale.

Au Mali

  • Initiative riz: Intensification des variétés de maïs et de blé.
  • Terres rizicoles de l’office du Niger : Grogne paysanne contre l’occupation libyenne.
  • Bulletin Mensuel d’Information de l’Office du Niger.

Au Niger

  • Pluies faibles, risques élevés : « Le sorgho et le riz sont les cultures qui suscitent le plus d’inquiétudes ».
  • La « Société Nigérienne de Transformation Agricole (SOTRAGRI) bénéfice des avantages du Code des investissements au titre des Programmes d’Extension, de Modernisation, de Renouvellement ou de Diversification.

Au Nigeria

  • Selon le président de producteurs du riz du Nigeria, le pays a le potentiel de produire 10 million de tonnes de riz par an.
  • Le gouvernement d’Anambra va signer un MoU avec la compagnie vietnamienne (VAADC) pour cultiver 10.000 ha de riz.
  • Le Gouvernement d’Ogun affecte 200 ha pour augmenter la production du riz.
  • 5 milliards de Naira pour la mise en place d’une plantation de riz dans le département de Cross River.
  • L’utilisation de semences de riz de qualité inférieure affecte la production dans plusieurs départements : Bauchi, Dass and Tafawa Balewa.
  • Diminution des importations du riz en provenance de la Thaïlande.

Au Sénégal

  • Le syndicat des agriculteurs veut doter le secteur de la ’’capacité de négocier’’.
  • Développement de 1300 ha de riz à Podor: le ministère de l’agriculture et JICA concluent un accord.
  • 8,6 milliards FCFA a été le coût des subventions pour le riz en 2008.

Le Centre du riz pour l’Afrique n’est plus ADRAO: les pays membres prennent la décision historique de reconnaître le caractère panafricain du centre.

L’Inde, deuxième producteur mondial de riz, risque de devenir importateur net en 2010.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser