Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 10 mars 2010

Impacts de la Pac sur les pays du Sud

Politique Agricole Commune (PAC)Politique agricole et rurale nationaleEurope

Philippe Vavasseur: La future PAC peut être dévastatrice pour l’Afrique
Jeune Afrique, 1er mars 2010
L’ancien ministre français de l’Agriculture (1995-1997) et fondateur du World Forum Lille pour l’économie responsable revient sur la réforme de la Politique agricole commune (PAC) que l’Union européenne engagera en 2013. Les lignes directrices de ce vaste chantier seront présentées dès le second trimestre 2010. Mais elles sont déjà en partie connues et une question cruciale se pose : quelles en seront les conséquences sur le secteur agricole africain ? Philippe Vasseur fait part de son inquiétude à jeuneafrique.com. Entretien.
Philippe Vasseur : La future PAC peut être dévastatrice pour l’Afrique

Pour une politique agricole commune (Pac) favorable au développement
Position de la C2A de Coordination Sud, février 2008
Dans le cadre du bilan de santé de la PAC visant à adapter la réforme de 2003, les ONG de développement membres de Coordination Sud ont exprimé leurs préoccupations, mais aussi leur satisfaction sur certaines évolutions de la PAC.
Pour une Politique agricole commune (PAC) favorable au développement

Réforme de la PAC et présence européenne sur les marchés des PED
lundi 23 juin 2008
La PAC est souvent critiquée pour ses conséquences négatives sur les agriculteurs du Sud. Depuis 1992, l’un des objectifs poursuivis par les réformes de la PAC était de réduire les distorsions sur la production et les échanges. Cet article observe quelle a été l’évolution de la production et des exportations agricoles européennes entre 1995 et 2006 en parallèle avec la mise en oeuvre de ces réformes. (31 p. 326 kb).
Réforme de la PAC et présence européenne sur les marchés des PED

La Pac et les PED
Les Notes de la C2A, Coordination Sud, 22 septembre 2010
Cette édition des notes de la C2A se penchent sur la Politique agricole commune (la PAC) et ses conséquences sur les pays en voie de développement (les PED).
L’Europe est aujourd’hui le premier importateur et un des principaux exportateurs mondiaux de produits agricoles. C’est aussi un débouché traditionnel des produits agricoles des PED. Cette situation de fait n’est pas sans risque pour les PED car elle crée une forte dépendance envers l’Europe, dont la politique agricole fortement subventionné nuit à la production agricole locale de ces pays et à sa diversification.
Les notes de la C2A de ce mois de septembre partent de ce constat pour s’interroger sur l’impact de la PAC dans les PED et poser la question du non respect de la souveraineté alimentaire par la politique agricole européenne.
La Pac et les PED

La PAC après 2013 Quels enjeux socio-économiques pour le Sud ?
Etopia, juillet 2010
Les enjeux du futur de la PAC sont nombreux pour l’Europe : assurer la sécurité alimentaire des européens avec des produits de haute qualité gustative, nutritionnelle et sanitaire à des prix raisonnables pour le consommateur, assurer un revenu équitable aux agriculteurs et autres acteurs des chaînes agroalimentaires, participer activement à la bonne qualité des eaux, des sols et de l’air, contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, préserver la biodiversité, respecter les droits des femmes et contribuer à l’égalité hommes femmes dans le secteur agricole, etc. Mais ils concernent aussi le reste du monde et tout spécialement les populations des pays les plus pauvres. En particulier dans la mesure où la PAC actuelle contribue, avec d’autres politiques européennes, à la situation d’extrême pauvreté et de sous-alimentation de nombreux pays en développement. Respecter la souveraineté alimentaire des pays tiers et ne plus porter atteinte à leur sécurité alimentaire font partie des défis essentiels à relever.
C’est de ces enjeux internationaux de la PAC après 2013 que traite le présent article. L’étude rappelle les enjeux et formule un ensemble de propositions susceptibles de refonder la PAC sur les objectifs d’une agriculture réellement durable et sur la souveraineté alimentaire.
La PAC après 2013 Quels enjeux socio-économiques pour le Sud ?

L’impact des importations de lait en poudre sur la filière lait au Burkina Faso
jeudi 21 septembre 2006
Les chroniques n°197 et 198 de Maurice Oudet présentent les principaux extraits et enseignements d’une étude, réalisée à la demande de l’Agence canadienne de développement international, dont l’objectif était d’analyser la problématique de l’importation de la poudre de lait au Burkina Faso et de son effet sur le développement de la filière lait.
Analyse de la problématique de l’importation de la poudre de lait au Burkina Faso et de son effet sur le développement de la filière lait – rapport de mission Groupe Ageco, D-M. Gouin, Y. Proulx, Juin 2006 Texte intégral de l’étude, 69 pages, 585 Ko
L’impact des importations de lait en poudre sur la filière lait au Burkina Faso

Sur ce thème vous pouvez également consulter le Bulletin de veille n°130 – Spécial « La PAC et ses effets aux Suds »

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser