Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 21 avril 2015

Grippe aviaire : le Burkina Faso sollicite un appui d’urgence

L'Observateur Paalga / Sidwaya.bf

Situation agricole et alimentaireBurkina Faso

À la date du 13 avril, le pays a enregistré plus de 202 000 volailles mortes ou abattues et plus de 3 milliards de F CFA de pertes y compris les œufs de consommation. Selon le ministère de l’élevage qui a donné ces informations lors d’une réunion avec les partenaires techniques et financiers, la suspension des importations accentue ces pertes. Environ 30 000 volailles d’une valeur de 60 millions F CFA ont été refoulées à la frontière ivoirienne. Les autorités burkinabè sollicitent une aide d’urgence. Elles ont besoin de 3 milliards de F CFA pour mener la riposte contre la grippe aviaire déclarée dans le pays depuis fin mars. D’après la direction générale des services vétérinaires, l’influenza aviaire hautement pathogène (H5N1) menace plus de 11 millions de têtes de volailles dans les cinq provinces touchées. Le ministère des ressources animales assure que des dispositions sont prises pour circonscrire la grippe aviaire. Tous les sites concernés sont mis sous surveillance et les mesures sont prises pour garantir la sécurité sanitaire des populations. La cellule de crise travaille à mobiliser les moyens pour mener ses actions de communication, de surveillance, de riposte et ainsi circonscrire la maladie. Le gouvernement affirme avoir mis en place un plan de dédommagement en direction des éleveurs affectés par l’épizootie.

Articles en français : http://www.sidwaya.bf/m-5645-grippe-aviaire-au-burkina-faso.html ; http://www.lobservateur.bf/in-202-000-tetes-de-volaille-decimee

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser