The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 28 décembre 2021

Diagnostic environnemental du secteur agricole dans la Préfecture de Mandiana (Guinée)

Centre d'études et de recherche en environnement (Cére)/Université de Conakry

Gestion durable des ressources naturellesRisques naturelsGuinéeEtude, rapport

Accéder à la ressource

Réalisée dans le cadre d’un master à l’Université de Conakry et avec le CERE, cette étude vise à faire l’état des lieux  du secteur agricole de la Préfecture de Mandiana :  caractérisation du secteur, identification des risques et contraintes environnementaux pour ensuite élaborer un projet d’orientation du secteur agricole. Le secteur agricole de Mandiana se  caractérise principalement par la culture du maïs sur coteau, de riz dans les planes, la culture maraîchère sur coteau et bas-fonds, et par l’élevage de bovins, d’ovins, de caprins, de volailles, d’asiniens et d’équins. La superficie cultivable est estimée à 515 000 ha, avec 82,72% de taux d’exploitants agricoles. L’enquête a permis aussi
d’identifier 18 risques et contraintes environnementaux qui pèsent sur la production végétale et animale ainsi que sur la santé des producteurs. 4 risques prioritaires ont été identifiés : la baisse de la production végétale et animale, la perte de produits agricoles due aux insectes ravageurs, le risque de disparition des semences  locales, le risque de pollution des cours d’eau et d’intoxication des exploitants agricoles dues à l’usage des pesticides. C’est sur la base de ces 4 priorités d’intervention que le projet est élaboré. La présente étude n’a pas pris en compte
les volets transformation et commercialisation des produits et intrants agricole. Elle est basée uniquement sur la production agricole.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser