The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 6 janvier 2010

Bénin : Une vie après le coton

IRIN

RizSemencesBénin

Accéder à la ressource

Le gouvernement béninois souhaite doubler la production rizicole d’ici 2011 et cesser d’importer du riz. « Pendant longtemps, le Bénin a pratiqué une politique unijambiste », révèle M. Alavo, du ministère de l’Agriculture. « Après le palmier à huile, ça a été le coton, et donc pour nous il était important de trouver une solution alternative ». La FAO estime que le Bénin, qui consacre 8% des terres disponibles à la riziculture, pourrait économiser 55 millions de dollars et couvrir 70% de la demande intérieure s’il investissait davantage dans la production de riz.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser