The content bellow is available only in French.
Cet article est uniquement disponible en Anglais.

publié dans Ressources le 30 septembre 2022

Article – THE SOCIAL SIDE OF CLIMATE CHANGE ADAPTATION: REDUCING CONFLICT RISK

Changement climatiqueConflits, insécuritéGestion durable des ressources naturellesArticle

Accéder à la ressource

In developing countries, the effects of climate change interact with factors such as underdevelopment, high dependence on natural resource-based livelihoods, inequality, weak state institutions and marginalization to increase the risk of insecurity and violent conflict. Along with sustainable development and climate change mitigation, climate change adaptation is another key entry point for addressing climate-related security risks. However, key social factors that could positively influence adaptation outcomes and ultimately mitigate climate-related security risks are often overlooked.

This SIPRI Policy Brief offers insights into the importance of social capital for facilitating climate change adaptation and preventing and resolving natural resource-related communal conflict in developing countries. The policy brief recommends: (a) improving trust between communities and governments through collaborative processes for knowledge exchange, setting priorities and determining appropriate climate change adaptation practices; and (b) increasing knowledge of climate change among traditional and local leaders to strengthen local conflict resolution mechanisms.

 

Dans les pays en développement, les effets du changement climatique interagissent avec des facteurs tels que le sous-développement, la forte dépendance à l’égard des moyens de subsistance basés sur les ressources naturelles, l’inégalité, la faiblesse des institutions étatiques et la marginalisation pour accroître le risque d’insécurité et de conflit violent. Avec le développement durable et l’atténuation du changement climatique, l’adaptation au changement climatique est un autre point d’entrée clé pour faire face aux risques de sécurité liés au climat. Cependant, les facteurs sociaux clés qui pourraient influencer positivement les résultats de l’adaptation et, en fin de compte, atténuer les risques de sécurité liés au climat sont souvent négligés.

Cette note d’orientation du SIPRI offre un aperçu de l’importance du capital social pour faciliter l’adaptation au changement climatique et prévenir et résoudre les conflits communautaires liés aux ressources naturelles dans les pays en développement. La note de synthèse recommande : (a) d’améliorer la confiance entre les communautés et les gouvernements par le biais de processus collaboratifs pour l’échange de connaissances, la fixation de priorités et la détermination de pratiques appropriées d’adaptation au changement climatique ; et (b) d’accroître la connaissance du changement climatique parmi les chefs traditionnels et locaux afin de renforcer les mécanismes locaux de résolution des conflits.

 

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser