The content bellow is available only in French.

publié dans Bulletins thématiques le 17 novembre 2008

Souveraineté Alimentaire n° 2 – 13 novembre 2008

Souveraineté alimentaire

Voici le second numéro de cette nouvelle série de bulletins de veille consacrés à la souveraineté alimentaire.

N’oubliez pas de confirmer votre intérêt à recevoir les éditions suivantes en vous inscrivant à la liste de diffusion.

Cette inscription peut être réalisée sur la page d’accueil du site d’Inter-réseaux : www.inter-reseaux.org

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos commentaires et contributions à la lecture ce second numéro.

Bonne lecture.

Les équipes d’Inter-réseaux et de SOS Faim
www.inter-reseaux.org et www.sosfaim.org

… ::: Politiques agricoles

Sénégal : la grande offensive dont on rêva

Défis Sud n° 85 – Politiques agricoles : affaires publiques ou privées ? SOS Faim – novembre 2008

Pour en finir avec la crise alimentaire, le président du Sénégal a lancé un programme ambitieux de production agricole, appelé la Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (Goana), ce qui lui a même valu une distinction de l’Université de Gembloux, en Belgique. Mais ce programme, qui fait l’objet d’une intense polémique au Sénégal même, s’apparente-t-il à une véritable politique agricole ?

http://www.sosfaim.be/pdf/fr/ds85/defi-85-09-doss-Gueye.pdf (PDF – 4 pages – 257 ko)

Campagne agricole 2007-2008 : Les paysans ne veulent pas être les sacrifiés de l’abondance

S. Dabo, Le Pays, Burkina Faso – 11 novembre 2008

Le président de la Confédération Paysanne du Faso (CPF) appelle à des prix rémunérateurs pour les producteurs, et à une loi d’orientation agricole qui permettrait d’être plus clair, cohérent et stable sur les orientations et attendus des producteurs et de l’agriculture-élevage, et cela de façon durable, sur le long terme évidemment…

http://www.lefaso.net/spip.php?article29613&rubrique3

L’espoir grippé des politiques agricoles maliennes

Défis Sud n° 85 – Politiques agricoles : affaires publiques ou privées ? SOS Faim – novembre 2008

Les récoltes prometteuses de la dernière campagne agricole, au Mali, vont-elles occulter la léthargie actuelle dans laquelle semble s’enliser la loi d’orientation agricole ? Face aux lenteurs dans la mise en place des décrets d’application de cette loi, les organisations paysannes maliennes s’impatientent.

http://www.sosfaim.be/pdf/fr/ds85/defi-85-10-doss-Diallo.pdf (PDF – 3 pages – 257 ko)

L’avenir de la PAC et son rôle dans la sécurité alimentaire mondiale en débat

Parlement européen – 4 novembre 2008

Réunis à Bruxelles les 3 et 4 novembre pour une rencontre interparlementaire sur l’avenir de l’agriculture européenne et son rôle au niveau mondial, députés européens et nationaux ont entamé la réflexion sur les contours de la future PAC (Politique agricole commune) dans le contexte des défis alimentaires et énergétiques.

http://www.europarl.europa.eu/news/expert/infopress_page/032-41245-308-11-45-904-20081103IPR41243-03-11-2008-2008-false/default_fr.htm

Les femmes du monde entier en marche pour la souveraineté alimentaire

Esther Vivas, LGS – 5 novembre 2008

Dans le cadre de la 7ème rencontre internationale de la marche mondiale des femmes, les représentantes d’organisations paysannes et de consommateurs de divers pays, évoquèrent la souveraineté alimentaire comme stratégie d’action capable de garantir le contrôle des politiques agricoles et alimentaires par la population et son accès aux ressources naturelles et aux aliments. Ces mêmes représentantes soulignèrent les difficultés des femmes paysannes à accéder à la production des aliments, aux exploitations agricoles et aux garanties administratives, etc.

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7370

Présidentielles américaines 2008 : la future politique agricole sous le signe de la continuité

Ministère français de l’agriculture et de la pêche – octobre 2008

Dans un contexte économique tendu, la campagne électorale américaine montre deux visions différentes du futur de l’agriculture, la plupart du temps abordé sous l’angle économique. Côté Républicain, on souhaite abaisser les aides à l’agriculture, ouvrir plus encore les marchés internationaux aux producteurs nationaux et renforcer la libéralisation des produits agricoles. Côté Démocrate, on privilégie le soutien à un marché libre mais plus équitable, le développement des biocarburants, une croissance respectueuse de l’environnement et les conditions sociales des travailleurs. Les deux partis s’accordent sur le safety net (filet de sécurité) défendu à l’OMC en juillet 2008, à l’image du Farm Bill 2008, sans doute le plus protecteur des revenus des agriculteurs depuis les années trente. Quel que soit le candidat choisi par les Américains, la politique agricole restera interventionniste.

http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/analyse10810.pdf (PDF – 670 ko – 4 pages)

… ::: Politiques commerciales

Qui osera reprocher à l’Afrique de protéger son agriculture ?

Le Temps, Suisse – 24 octobre 2008

La nourriture n’est pas une simple marchandise qui sert à enrichir en milliards de dollars les marchands de céréales tel Cargill ou les firmes agroalimentaires tel Monsanto. Elle est un droit fondamental. L’article 11 du Pacte international de l’Organisations des Nations Unies relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (1966) le précise clairement. L’Inde a fait jouer la souveraineté alimentaire comme un principe politique fort. De nombreux pays africains adoptent enfin la même attitude et s’unissent en régions pour mieux défendre ensemble leurs intérêts économiques, notamment agricoles lors des négociations avec l’Union Européenne, ou avec d’autres régions. Christine von Garnier, secrétaire exécutive à Europe Foi et Justice, décrit les débuts d’organisation des Etats africains pour se protéger des importations subventionnées.

http://www.bilaterals.org/article.php3?id_article=13561

… ::: Politiques de coopération

Des accords économiques passés entre Taïwan et la Chine

Le Point – 4 novembre 2008

Après six décennies d’hostilités, Taïwan et la Chine ont conclu mardi une série d’accords économiques, évitant soigneusement les questions de souveraineté. Ces accords, portant sur des liaisons maritimes, des services postaux et sur les questions de sécurité alimentaire, ont été signés à l’occasion de la visite à Taipei du principal négociateur chinois chargé des relations avec Taïwan, Chen Yunlin. Un mécanisme d’alerte réciproque sera notamment mis en place sur les questions de sécurité alimentaire.

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/des-accords-economiques-passes-entre-taiwan-et-la-chine/924/0/288547

Repenser les politiques en fonction de la souveraineté alimentaire

2015 De Tijd loopt et Coalition contre la faim – 16 octobre 2008

Le 16 octobre dernier, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, les parlementaires de Belgique ont été interpellés sur les réponses à apporter à la crise alimentaire. 923 millions de personnes souffrent encore de la faim dont plus de 600 millions d’agriculteurs. Un agenda pour agir a été remis aux parlementaires car ils ont un rôle à jouer ! Les propositions de ces ONG sont à connaître.

http://www.sosfaim.be/pdf/fr/raye_de_la_carte/nosactions/jma_propositions_ongs_crisealimentaire.pdf (PDF – 255 ko – 4 pages)

L’agenda pour agir :

http://www.sosfaim.be/pdf/fr/raye_de_la_carte/nosactions/jma_agendapouragir_souverainetealimentaire_08.pdf (PDF – 2.3 Mo – 56 pages)

… ::: Sécurité alimentaire

Bulletin « Point sur la Sécurité Alimentaire » d’Afrique Verte

Afrique Verte – novembre 2008

Le Point sur la situation alimentaire est un bulletin mensuel d’information technique donnant le prix des céréales sur les marchés de consommation, la campagne agricole et la situation alimentaire au Burkina, Mali et Niger. Les données sont relevées mensuellement par les équipes terrain d’AcSSA (Niger), AMASSA (Mali) et APROSSA (Burkina Faso) en collaboration avec les services nationaux.

http://www.afriqueverte.org/index.cfm?srub=59

Cameroun : de d’huile de palme pour rouler ou cuisiner?

E. Tassé et W. J. Tankeu, IPS, Douala – 28 octobre 2008

Au Cameroun, les palmeraies du groupe français Bolloré s’étendent pour combler le déficit d’huile de palme, mais aussi pour produire des biocarburants. Un projet critiqué par la société civile qui y voit une menace de plus contre la sécurité alimentaire.

http://ipsinternational.org/fr/_note.asp?idnews=5092

… ::: Commercialisation des productions

Burkina Faso : les étuveuses de Bama et de Banzon. Quand la commercialisation du riz passe par sa transformation.

Fenop, CTA – 2008

Auparavant, les sociétés d’Etat s’occupaient des achats du riz aux producteurs, le transformaient et le commercialisaient. A la fin des années 80, l’Etat s’est désengagé de la filière et ne s’est plus occupé de la commercialisation du riz paddy. Les producteurs ont alors connu des problèmes de mévente du riz. Découragés, ils ont commencé à abandonner leurs parcelles. C’est à ce moment que les femmes sont entrées en scène en prenant l’initative d’étuver le riz avant de le vendre… Une vidéo pour comprendre.

http://www.inter-reseaux.org/article.php3?id_article=2782 (vidéo wmv 30.2 Mo – à télécharger, ou à visionner en ligne – 13 mn)

… ::: Facteurs de production

Compte rendu de l’atelier « Privatisation des semences : quelle souveraineté alimentaire en Afrique de l’Ouest? »

CNOP, BEDE, IIED – atelier réalisé en février 2007, publication août 2008

Publié dans une brochure en français et en anglais, ce compte-rendu illustre et justifie les points principaux de la Déclaration finale de l’atelier international sur la privatisation des semences. Organisé comme événement préparatoire au Forum international sur la souveraineté alimentaire de Nyéléni, l’atelier a réuni des membres d’organisations paysannes de 17 pays, avec un double objectif : Essayer de mieux comprendre comment est confisqué aux paysans leur droit de conserver et de ressemer leurs semences par le biais des réglementations et des lois ; Proposer des instruments collectifs pour renforcer les droits et le contrôle des paysans et paysannes sur leurs semences.

http://www.bede-asso.org/lang/fr/nos_actions/veille_coalition/privatisation/afrique_ouest.php

Projet de loi sécurité en biotechnologie. La CNOP demande le retrait du texte

CNOP – octobre 2008

Dans le cadre de sa campagne d’information et de sensibilisation sur le projet de loi : Sécurité en Biotechnologie, la CNOP a organisé une conférence de presse le 11 octobre 2008 à son siège à Kalaban Coura… La CNOP propose sur son site une revue de presse à ce sujet pour dénoncer “l’amalgame et la supercherie”.

http://www.cnop-mali.org/spip.php?article79

La nanotechnologie, la nouvelle menace alimentaire

G. Miller et S. Kinnear, Friends of the Earth – 5 novembre 2008

Les « nanotechnologies » dont nous avons assez peu parlé jusqu’à présent, concernent la conception, la caractérisation, la production et l’application de structures, dispositifs et systèmes par le contrôle de la forme et de la taille à une échelle nanométrique. La première partie de l’article fait la promotion de l’agriculture biologique. La seconde partie explicite bien en quoi ces technologies, qui sont maîtrisées par un nombre très limité d’acteurs, peuvent poser des risques quant à la souveraineté en terme de choix d’alimentation, d’appropriation du vivant, de dépendance technologique, et/ou de dispositifs de contrôle autonomes…

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10824

Crise alimentaire et crise financière

ABC Burkina, 3 novembre 2008

Où est posé la question fondamentale pour le monde rural de l’accès au crédit, et rappelé les promesses faites récemment par de nombreux gouvernements d’investir dans l’agriculture, tandis qu’on injecte des milliards pour renflouer les banques…

http://www.abcburkina.net/content/view/668/1/lang,fr/

Les investissements, essentiels pour doubler la production de riz

Irin, Nairobi – 4 novembre 2008

Davantage d’investissements sont nécessaires pour doubler la production rizicole de l’Afrique, afin de réduire l’insécurité alimentaire et d’améliorer les moyens de subsistance, recommandent vivement les spécialistes. En Afrique, la consommation de riz augmente plus rapidement que celle de toute autre culture et selon le Centre du riz pour l’Afrique (WARDA/ADRAO), sa croissance atteint une moyenne de cinq pour cent par an depuis 1960.

http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportID=81292

Inde : Des milliers de cultivateurs se suicident, ruinés par les OGM

Andrew Malone, Alternatives Internationales – 6 novembre 2008

Andrew Malone a rencontré les proches de Shankara Mandaukar, un cultivateur indien qui a choisi de mettre fin à ses jours, incapable de rembourser les dettes qu’il avait souscrites pour acheter des semences OGM. Certains estiment à 125 000 le nombre de paysans indiens qui auraient choisis eux aussi de mettre fin à leurs jours. Récolte après récolte, en raison des aléas climatiques mais également du rendement inférieur à ce que promettaient les vendeurs de semences, le fardeau de la dette accumulée a acculé ces hommes au désespoir.

http://alternatives-international.net/article2688.html

… ::: Les références incontournables

Retrouvez l’ensemble des références parues dans cette rubrique sur notre espace web consacré à la souveraineté alimentaire.

Déclaration de Maputo : Vème Conférence Internationale de La Via Campesina

Via Campesina, 23 octobre 2008

Via Campesina est un mouvement international qui coordonne des organisations de petits et moyens paysans, de travailleurs agricoles, de femmes rurales, de communautés indigènes d’Asie, des Amériques, d’Europe et d’Afrique. Depuis 1993, Via Campesina milite pour le droit à la souveraineté alimentaire et pour le respect des petits et moyens paysans. Extrait de leur dernière déclaration : “L’heure de la souveraineté alimentaire est venue et nous devons prendre l’initiative pour avancer sur ce terrain dans tous les pays. Nous, paysans et paysannes du monde entier, pouvons et voulons nourrir le monde, nos familles et nos peuples, avec des aliments sains et accessibles. Nous devons développer une méthodologie de travail incluant un dialogue critique et constructif pour parvenir à des réussites de la mise en œuvre de la souveraineté alimentaire avec ces gouvernements.”

http://www.viacampesina.org/main_fr/index.php?option=com_content&task=view&id=333&Itemid=1

Appel pour des politiques européennes cohérentes en faveur de la lutte contre la faim et pour des agricultures paysannes et durables dans les pays du Sud

Séminaire AlimenTerre au Luxembourg – octobre 2008

La promotion d’une agriculture paysanne et durable, respectueuse de l’environnement, du droit des paysans à vivre dignement de leur travail ainsi que du droit des consommateurs à une alimentation saine, suffisante et à un prix accessible, constitue un enjeu majeur pour le développement équitable et durable des pays du Sud afin de combattre la faim et la pauvreté. Cela passe par la reconnaissance de la spécificité de l’agriculture et implique la mise en place de politiques agricoles et un statut spécial dans les accords commerciaux.

http://alimenterre08.sosfaim.lu/IMG/pdf/Appel_politique_coherentes_version_finale.pdf (PDF – 6 pages – 98 ko)

La Déclaration de Dakar pour des politiques agricoles et commerciales solidaires

Dakar, Sénégal – mai 2003

Lors du séminaire de Dakar, des représentants d’organisations paysannes et de producteurs agricoles de plus de trente pays ont décidé de se concerter et de tenter de coordonner leurs activités concernant les négociations commerciales de l’OMC, en particulier la préparation de la conférence ministérielle de Cancún.

http://www.dakardeclaration.org/Dakar-Mai-2003-La-Declaration-de

… ::: Agenda et évènements

Belgique/Bruxelles – Réunion des ministres de l’Agriculture de l’UE

AFP – 28 novembre 2008

Le ministre français de l’Agriculture Michel Barnier envisage d’organiser avec ses homologues européens “une nouvelle réunion fin novembre, probablement le 28, consacrée à l’agriculture solidaire et ouverte”. Une telle réunion serait l’occasion de dégager enfin un accord entre Etats membres sur le déblocage d’un milliard d’euros non utilisés de la PAC pour aider les pays pauvres frappés par la crise alimentaire, comme l’a proposé la Commission Européenne en juillet.

http://rfi.fr/francais/actu/evenements/agendas/ref/agenda_371991.asp

25 au 28 novembre : atelier sur la Souveraineté alimentaire, pendant le Forum Social Africain, Niamey

Forum Social Africain – novembre 2008

Un atelier sur la souveraineté alimentaire sera organisé au sein du Forum Social Africain. C’est une initiative né d’un Consortium, coordonné par Moussa Tchangari, qui regroupe plusieurs organisations au Niger, parmi lesquelles Alternatives Espaces Citoyens, ANDDH, Mooriben, Aren, Timidria. Un espace ouvert, où chacun à l’espace de participer.

http://fsaniamey2008.org

Réseau Paar en ligne

Adeprina / Inter-réseaux Développement rural – novembre 2008

Adeprina / Inter-réseaux Développement rural a signé fin juin une convention avec l’Agence française de développement (AFD) pour la réalisation d’un projet de trois ans intitulé : « Projet de renforcement des capacités des réseaux d’organisations agricoles en matière de politiques agricoles, alimentaires et rurales ». Ce projet vise à renforcer la mise en réseau des organisations paysannes et rurales (OPR) – entre elles, et avec d’autres acteurs du monde rural au Nord et au Sud -, pour leur implication dans la définition et la mise en œuvre des politiques agricoles, alimentaires et rurales aux niveaux national et supranational, principalement en Afrique de l’Ouest.

http://www.reseau-paar.org

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser