Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Honk Kong: les résultats

Cette note s’inscrit dans la campagne d’information et de plaidoyer du Réseau des organisations paysannes et de producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (Roppa) en faveur des filières riz de l’Afrique de l’Ouest. Elle présente l’importance stratégique de la riziculture, les difficultés dues aux règles commerciales actuelles et enfin les positions et propositions du Roppa.
Roppa, Décembre 2005
Le DG de la Société de développement du coton explique que la filière cotonnière du Cameroun était rentable jusqu’à l’année dernière où la chute de cours a entraîné une perte de 11 milliards de F CFA pour la campagne 2004/2005. Le déficit de cette seule année a ainsi vidé le fonds de soutien accumulé au cours des années précédentes.
allAfrica
Lancé en 2001, le cycle de Doha devait être celui de la libéralisation des échanges, source d’enrichissement et facteur de développement. Agriculture, industrie et services et enfin développement, l’article passe en revue les différentes positions, mettant en avant leur diversité et donc les difficultés d’arriver à un accord général.
Jeuneafrique.com, P. Perdrix, 18 décembre 2005
Les membres des délégations des organisations paysannes présentes à Hong Kong ont rapporté qu’ils avaient été impressionnés par la mobilisation et l’organisation des paysans coréens venus en grand nombre. Nous vous proposons le portrait d’un de ces paysans qui exploite deux hectares de riz et deux hectares d’arbres fruitiers en Corée du sud.
Libération (France), P. Haski, 13 décembre 2005
In relation to the World Trade Organization (WTO), IDEAS Centre helps low-income countries defend their trade interests. IDEAS Centre publishes a newsletter on trade negociations relating to cotton. The n°37 of this bulletin gives a analysis of the situation for cotton at the conclusion of the WTO ministerial meeting , which was held in Hong Kong from the 13th to 18th December 2005.
IDEAS Centre, 22 December 2005
La présente note a été élaborée par le Réseau des organisations paysannes et de producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (Roppa), dans le cadre de la préparation de la 6ème conférence ministérielle de l’OMC, qui s’est tenue à Hong Kong du 13 au 18 décembre 2005. Après avoir présenté quel type d’agriculture est défendu par le ROPPA, la note présente la position de l’organisation de producteurs à la veille de la réunion de Hong Kong.
La réalisation la plus concrète de la Conférence ministérielle de Hong Kong a été de fixer 2013 comme date finale pour l’élimination des subventions à l’exportation de produits agricoles. Pour les rédacteurs de « Passerelles » des progrès ont été réalisés sur le coton et sur l’accès en franchise de droits et sans contingents, demandé de longue date par les PMA.
Passerelles Hong Kong au quotidien, ICTSD – Enda Tiers Monde, 19 décembre 2005
L’expérience confirme, tant dans les pays développés que dans les pays en développement, qu’une politique de laisser-faire, qui consiste seulement à rester en retrait sans intervenir dans le jeu des forces du marché, n’est pas une solution viable à long terme. Les responsables politiques peuvent agir sur trois principaux leviers: les prix, les institutions et le progrès technologique (8 pages).
Politique d’élevage 01- FAO, Division de la production et de la santé animale
L’analyse de la conférence ministérielle de Hong Kong par le directeur des Relations commerciales internationales au ministère du Commerce extérieur et membre de la délégation marocaine à Hong Kong met l’accent sur des résultats modestes mais qui permettent la poursuite des négociations du Cycle de Doha. En matière de subvention à la production ayant des effets nocifs sur le commerce agricole, le bilan de Hong Kong est décevant.
Sur le site Aujourd’hui le Maroc, Khalid Sayah, 29 décembre 2005.
Depuis plusieurs années, des contacts avaient été pris pour que puisse naître cette union devenue indispensable pour structurer et appuyer une profession qui connaît de grandes difficultés. 55 délégués des grandes plaines rizicoles et de nombreuses provinces du Burkina se sont donc retrouvés à Ouagadougou sous l’égide de la C.P.F. (Confédération paysanne du Faso) pour amender et adopter les statuts et le règlement intérieur (consultables en ligne) et fixer les misions de cette union.
Sur le site de ABC Burkina, Décembre 2005
Des représentants d’ONG de développement et d’urgence étaient présents, ainsi que des représentants du CILSS. Cette rencontre a suscité un riche débat autour de deux thèmes majeurs : les dispositifs nationaux et régionaux dans le Sahel et le bilan à tirer de la gestion de la crise au Niger par les différents acteurs. Sont également disponibles sur le site RéDév : l’ensemble des bulletins quotidien « Hong Kong Daily – Zoom sur l’agriculture » rédigés par le Gret et le CTA pendant la conférence de Hong Kong et la présentation de la Loi d’orientation agricole adoptée par le Mali en décembre 2005.
Sur le site RéDév, Groupe de travail politiques agricoles et sécurité alimentaire, Gret
Le Mali entame un programme de cinq ans destiné à introduire des organismes génétiquement modifiés (ou OGM) sur son territoire, et notamment du coton entrant dans cette catégorie. La décision vient relancer le débat sur les OGM en Afrique, trois ans après le refus de la Zambie d’accepter des livraisons de maïs génétiquement modifié au titre de l’aide alimentaire. À Bamako, une correspondante de la BBC, Joan Baxter, a recueilli des témoignages aussi bien pour que contre.
Sur le site BBCAfrique.com, 10 décembre 2005
Cette lettre analyse l’élaboration ou la modernisation des politiques agricoles des pays en développement en évoquant d’une part les perspectives pour la filière rizicole malienne et en revenant plus largement sur la crise des politiques agricoles en Afrique et sur la nécessité de repenser l’aide publique au développement en la matière (12 pages)
La lettre des économistes de l’AFD, n°10 décembre 2005
The Hong Kong Ministerial Conference’s most concrete achievement was to establish 2013 as the end-date for eliminating agricultural export subsidies. Distinct progress was also made on cotton and least-developed countries’ long-standing request for duty- and quota-free market Access.
International Centre for Trade and Sustainable Development, 19 december 2005
En liaison avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Ideas Centre aide les pays à faibles revenus à défendre leurs intérêts commerciaux. Dans ce cadre, Ideas Centre publie un bulletin d’information sur les négociations commerciales relatives au coton. Le n°37 de ce bulletin fait le point sur la situation pour le coton à l’issue de la réunion ministérielle de l’OMC, qui s’est tenue à Hong Kong. Une analyse sémantique du texte de la déclaration finale concernant le coton.
Ideas Centre, 22 décembre 2005
La page « outils » doit permettre de présenter les outils pour le conseil aux exploitations familiales utilisés par des équipes sur le terrain. Trois cas différents sont accessibles : l’expérience de « Panisé », une organisation paysanne de la Boucle du Mohoun apportant des services à ses adhérents sur le CEF et la commercialisation des produits agricoles, celle de la Fédération provinciale des producteurs agricoles de la Sissili (FEPPASI) qui, grâce au CEF, recherche une meilleure valorisation de ses approvisionnements en intrants agricoles et enfin de la Fédération des groupements de producteurs de Nayala qui a mis en place un volet de gestion de l’exploitation agricole pour appuyer la formation et l’installation de jeunes agriculteurs.
Inter-réseaux, Afdi
Ce groupe de travail a pour objectif d’entamer, avec les acteurs concernés, au Nord comme au Sud, une réflexion relative à ce secteur, de capitaliser les expériences, de favoriser les échanges et les débats relatifs aux différentes approches, aux types d’appui à apporter aux éleveurs et aux autorités dans la définition de politiques d’élevages, environnementales et fiscales favorables. À lire une première note de problématique sur les articulations entre appui à l’élevage et fiscalité, ainsi qu’une veille documentaire fournie.
Sur le site RéDév, Iram
La conférence ministérielle de l’OMC à Hong Kong a été une occasion manquée de rendre le commerce plus équitable pour les populations pauvres à travers le monde. Les pays riches ont placé leurs intérêts commerciaux avant ceux des pays en développement. La plupart des décisions difficiles ont été reportées à une autre réunion, début 2006, mais on ne voit vraiment pas pourquoi des pays riches qui n’ont pas été en mesure de faire preuve du leadership nécessaire, à Hong Kong, se comporteraient de manière différente, dans quelques mois.
Oxfam, D. Green, Décembre 2005
Une première conférence internationale sur la conservation des tortues marines est prévue les 30 et 31 janvier 2006 à São Tomé pour discuter de l’avenir de ces espèces dans le Golfe de Guinée. Au cours du 20ème siècle, le commerce des produits à base de tortue, la pollution marine et la pêche industrielle ont profondément affecté les populations de tortues marines au niveau mondial. Tous les experts s’accordent à dire que les différentes espèces de tortues marines sont actuellement menacées d’extinction. Pour plus d’information, contactez : Rogério N. Lopes Ferreira, Biologiste Marin ONG MARAPA – Mer, Environnement et Pêche Artisanale – São Tomé e Príncipe marapa@cstome.net / coriacea@gmail.com
Le dernier numéro du bulletin quotidien rédigé par le Gret et le CTA passe en revue les différents points du compromis final de la négociation agricole, en rappelant que ce compromis est jugé par la plupart des délégations comme insuffisant, mais à prendre comme une étape d’un processus dont la prochaine échéance sera le 30 avril 2006.
Hong Kong Daily, Zoom sur l’agriculture – Gret, CTA – 18 décembre 2005
The WTO Hong Kong ministerial meeting was a lost opportunity to make trade fairer for poor people around the world. Rich countries put their commercial interests before those of developing countries. Most of the difficult decisions were put off to a further meeting in early 2006, but it is far from clear why rich countries that were unable to show the necessary leadership in Hong Kong will behave any differently in a few months’ time.
Oxfam, December 2005
Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser