Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Bulletins thématiques le 24 juin 2005

N°57 – Spécial Elevage – 24 juin 2005

Inter-réseaux Inter-réseaux

APEAvicultureBétail, ViandeOGM

Spécial élevage

Partie intégrante du Forum Social Africain et du Forum Social Mondial, la 4ème Édition du Forum des Peuples se tiendra à Fana, au Mali, du 06 au 09 juillet 2005 en contrepoint au sommet de G8, prévu du 6 au 8 juillet 2005 à Gleneagles, Écosse, Royaume Uni.

Organisé par la coalitions des alternatives dette et développement (CAD-Mali) Beaucoup de thèmes seront abordés lors d’ateliers. Par exemple: -Accords commerciaux UE – ACP : les accords de partenariats économiques (APE) en question;

  • Souveraineté alimentaire : la politique agricole commune (PAC) de la Cedeao, la politique agricole de l’Union (PAU) de l’Uemoa , le programme stratégique Sahel 21 du CILSS quelles convergences et divergences ?
  • Quels sont les liens avec la construction de zones libres échanges en Afrique à travers les négociations avec l’Union Européenne (APE) et l’OMC ) ? Présentation et analyse de la nouvelle loi d’orientation agricole au Mali Et beaucoup d’autres.(ogm, foncier, coton, intégration régionale….)

Voir le programme complet sur le site « penser pour agir » http://www.penserpouragir.org/article.php3?id_article=156

A lire aussi les commentaires de Maurice Oudet sous forme de lettre ouverte aux organisateurs de cette manifestation. Ce texte permet de mieux comprendre le contexte dans lequel ces thématiques s’insèrent aujourd’hui. abc burkina 126, lettre ouverte à mes amis de Jubilé 2000/CAD-Mali http://www.abcburkina.net/vu_vu/fr3_vu_11.htm

Le Brésil ? Ce qui est certain on trouvera dans le camp des gagnants les industries agroalimentaires ainsi que de nombreuses entreprises européennes qui, forcées ou opportunistes, ont devancé cette échéance économique importante en s’implantant au Brésil
Site autresbresils – sans date
Cet article replace l’événement dans le contexte global de l’aide et en définit les limites, comme l’absence d’accord du G8 sur l’aide au développement. « Cette victoire a cependant été immédiatement relativisée par les experts et la presse britannique, la totalité du plan présenté n’ayant pas été retenue. En effet, sans augmentation conséquente de l’aide au développement, l’annulation de la dette ne peut suffire, à elle seule, à éradiquer la pauvreté dans ces pays. La Grande-Bretagne demandait pour cela un doublement à 100 milliards de dollars par an de l’aide internationale au développement, mesure qui n’a pas été adoptée. »
Site novethic – 13/06/2005
Pour la première fois, 100 % de la dette de « PPTE » (pays pauvres très endettés) contractée auprès du Fonds monétaire international, de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement, est purement et simplement annulée. Pour la première fois, 100 % de la dette de « PPTE » (pays pauvres très endettés) contractée auprès du Fonds monétaire international, de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement, est purement et simplement annulée.
Site du Monde – 13.06.05
Gilles Peltier, PDG du Groupe Dagris, accompagné notamment de Bachir Diop, Directeur Général de la Sodefitex (Sénégal), s’est rendu au Brésil du 26 au 29 avril dernier pour signer un ensemble de protocoles d’intention dans lesdomaines de l’organisation rurale, la promotion de l’agro-industrie et le secteur de la transformation des productions oléagineuses. Dagris prévoit la mise en oeuvre d’un programme ambitieux de lutte contre la pauvreté et de structuration du monde rural pour un développement économique et social de l’agriculture familiale.
Site Dagris – 23 juin 2005
En France, 40 organisations de paysans et ruraux, consommateurs, environnementalistes et de solidarité internationale prennent position en faveur d’une réforme du régime sucrier européen basée sur le respect de la souveraineté alimentaire et de modes de production durables en Europe et dans les pays en développement.
Site de la plate-forme pour des agricultures durables et solidaires – 22 juin 2005 – document pdf (451 Ko).
Quinze chefs d’Etat de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad), réunis en sommet pendant deux jours à Ouagadougou, ont affirmé leur volonté de développer l’agriculture de leurs pays par la maîtrise de l’eau et la sélection des semences. Ils ont décidé de créer une Haute autorité de l’Eau, de l’Agriculture et des Semences.
Site jeune Afrique l’intelligent – 2 juin 2005
Cet article relativise cette avancée : G8 – Les 40 milliards de dollars biffés ce week-end par les pays riches ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan qui noie le Sud…
Article de la Tribune de Genève – Site confidentiel Sénégal – sans date
La réforme du sucre de l’Union européenne prévoit une baisse drastique du prix au producteur. Le grand gagnant de cette réforme, obtenue suite à une plainte à l’OMC est le Brésil.
Site RFI – Chronique des matières premières du 22/06/2005
Plusieurs organisations de la société civile d’Afrique de l’Ouest qui travaillent sur les thématiques de la coopération ACP – CE se sont constituées en plate-forme nationales et mènent des activités de dialogue politique et de plaidoyer dans les domaines concernés. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu les 14 et 15 juin 2005 ce séminaire, et une section du site d’ENDA lui est dédiée. On y trouve notamment dans la partie « les communications » des documents qui expliquent les problématiques des APE, ainsi que des textes qui expriment la position de la société civile de différents pays africains.

Conscient que dans le bulletin de veille ou dans la revue Grain de sel, l’élevage, les éleveurs et leurs organisations ne sont pas assez représentés, l’Inter-réseaux a choisi de préparer un bulletin comprenant un ensemble de références sur l’élevage. Malheureusement, les sites en français sont peu nombreux, l’actualité assez peu fournie et les communications présentées aux nombreux ateliers ou séminaires sur l’élevage rarement disponibles en ligne. Encore une fois il est dommage que ces documents ne soient disponibles que sur commande (souvent payante) et seulement un à deux ans après la date de l’atelier.

Lead (Livestock, Environment And Development, c’est-à-dire « élevage, environnement et développement ») est une initiative internationale qui analyse les interactions entre l’élevage et l’environnement afin de protéger et d’améliorer l’utilisation des ressources naturelles tout en luttant contre la pauvreté. Ce site présente une large gamme d’informations, une bibliothèque électronique et des outils de supports de décision (voir présentation d’un des outils ci-dessous). http://lead-fr.virtualcentre.org/fr/frame.htm

Dans la rubrique « inscrivez-vous » il est possible de s’abonner à la liste de diffusion Lead, qui diffuse régulièrement les nouveautés, la parution d’ouvrages, etc…Recommandé si vous vous intéressez au domaine.

La rubrique « Boîte à outils Élevage-Environnement » est un outil d’aide à la prise de décision pour les dirigeants, les planificateurs et les chefs de projet, afin de leur permettre d’évaluer les interactions entre l’élevage et l’environnement. Elle aide les décideurs à identifier les interventions techniques et politiques les mieux adaptées en la matière.http://lead-fr.virtualcentre.org/fr/dec/toolbox/homepage.htm

Réseau international pour le développement de l’aviculture familiale (Ridaf) Le Ridaf est essentiellement un réseau d’échange d’informations. Il ne semble pas très dynamique. Dommage compte tenu des problèmes que rencontre l’aviculture familiale. http://www.fao.org/ag/againfo/subjects/fr/infpd/home.html

Il est possible de télécharger un manuel sur la maladie de Newcastle dans les élevages avicoles villageois (maladie plus connue sous l’appellation de peste aviaire). http://www.fao.org/ag/againfo/subjects/fr/infpd/documents/manuals/ND3-FRENCH.pdf

Économie et politiques d’élevage (Cirad) Ce site s’intéresse au développement de l’élevage dans les pays du Sud. Il présente des informations synthétiques sur les actions de recherche menées par le Cirad en partenariat menées en Amérique du Sud, en Asie, en Afrique et dans le Bassin Méditerranéen. Il permet d’accéder à quelques documents par téléchargement. http://epe.cirad.fr/

« Pig trop » le site du cochon tropical L’élevage porcin et les filières porcines des pays du Sud ont maintenant leur site. Il s’adresse en priorité aux acteurs des filières, mais aussi à tous ceux qui s’intéressent au cochon tropical. De nombreuses informations sur les filières porcines du Vietnam, Cameroun, Tchad… et sur des structures professionnelles particulières : maison des éleveurs au Burkina Faso ou maison du petit élevage à Madagascar. Le site comprend également une version anglaise. Utile et bien fait. http://pigtrop.cirad.fr/index.html

Raniculture La raniculture (élevage des grenouilles) intéresse peu les zootechniciens ou vétérinaires, alors que les cuisses de grenouilles sont consommées dans de nombreux restaurants, particulièrement en Afrique, et qu’un important marché de cuisses de grenouilles existe en Europe qui en importe annuellement, pour une valeur de 19 milliards de francs CFA, la plupart provenant d’Asie et d’Amérique, mais non d’Afrique. http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/agro_biotech/agr/e-docs/00/00/EB/23/article.md?type=text.html

Les réflexions et exemples de Maurice Oudet sur la filière lait en Afrique de l’Ouest. Le marché est inondé de lait en poudre importé qui concurrence le lait local. Au cours de ses billets « vu au sud » Maurice Oudet décrit des situations vécues au quotidien qui illustrent très bien les problématiques agricoles, et pointe la nécessaire protection du marché local de production de lait.

Attention : un lait peut en cacher un autre abc Burkina n° 140 http://www.abcburkina.net/vu_vu/fr3_vu_25.htm

Les femmes Peuls (éleveurs traditionnels) de Koudougou transforment le lait importé venu d’Europe abc Burkina n° 134 http://www.abcburkina.net/vu_vu/fr3_vu_19.htm

A Koubri, au Burkina Faso, les Bénédictines fabriquent leurs yaourts avec du lait importé venu d’Europe http://www.abcburkina.net/vu_vu/fr3_vu_18.htm

La mini laiterie de Bittou abc Burkina n° 123 http://www.abcburkina.net/vu_vu/fr3_vu_8.htm

L’Institut d’économie rurale (IER), en partenariat avec l’Université de Cornell aux Etats-Unis et l’Usaid Mali, a organisé, du 1er au 3 juin dernier, un atelier sur « La communication sur les biotechnologies agricoles : théories et pratiques ». L’atelier a regroupé, en plus des journalistes maliens, des confrères venus du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, du Niger et du Sénégal. La session, ont expliqué ses initiateurs, devait les préparer à couvrir la conférence ministérielle de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) sur la biotechnologie. Autant ce « miracle » technologique fait peur, autant il apporte presque toutes les solutions souhaitées.
Site de L’Essor – 20 juin 2005 (Mali)
Depuis prés de 15 ans, le Ciedel travaille sur le renforcement des compétences et capacités des acteurs de développement. Le site du Ciedel présente le programme de formation 2005/2006 dont les nouveaux modules de formation : « formation des adultes » (septembre 2005), « diagnostic de stratégies des acteurs », « capitalisation de l’expérience » et « pratiques du développement local » (novembre 2005) sous la rubrique « formation ». Le site du Ciedel présente également différents documents dont une note de synthèse particulièrement intéressante sur la notion de « société civile » Ce travail présente les principales connaissances et analyses concernant une notion largement en vogue dans le champ du développement, celle de « société civile » : origine de cette notion, les constantes observées malgré la diversité des situations, les éléments de débats, les enjeux en terme de gouvernance démocratique. Fichier pdf (240Ko) à télécharger au centre de la page d’accueil.

This briefing examines how the US government uses USAID to actively promote GM agriculture. The focus is on USAID’s major programmes for agricultural biotechnology and the regions where these programmes are most active in parts of Africa and Asia[1]. These USAID programmes are part of a multi-pronged strategy to advance US interests with GM crops. Increasingly the US government uses multilateral and bilateral free trade agreements and high-level diplomatic pressure to push countries towards the adoption of many key bits of corporate-friendly regulations related to GM crops. And this external pressure has been effectively complimented by lobbying and funding from national and regional USAID biotech networks.. GRAIN is an international non-governmental organisation which promotes the sustainable management and use of agricultural biodiversity based on people’s control over genetic resources and local knowledge.

Un résumé de ce document (toujours en anglais) est paru dans la revue « seeding » (USAID in Africa : « For the American Corporations ». http://www.grain.org/seedling/?id=331
Site grain – avril 2005

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser